Partir en vacances seule avec 2 Crapules

WA0pEbl

Il y a 3 semaines, je me suis fait un petit plaisir en partant en Espagne avec 3 amies. Un long week end à ne penser qu’à manger des tapas et boire des sangrias. Ce fut un véritable déclic.

Voilà un an que je suis séparée du papa des 2 Crapules. La période des vacances approchant, je me suis demandée si j’allais oser partir seule avec mes 2 petits de 3 et 4 ans. Parce que c’est vrai qu’au fond, il faut « oser », cela engendre du stress, de la peur, de l’inquiétude. Et si ça se passait mal? Et si ces vacances n’allaient pas du tout me faire du bien, allaient être un calvaire? Etre seule avec 2 enfants, c’est assumer seule toutes les décisions, c’est affronter tous les petits tracas du quotidien, c’est gérer les conflits de la fratrie, tout cela en étant seule seule seule. Mais c’est aussi être plus proche encore d’eux, les découvrir chaque jour, les voir grandir, les connaître par coeur. Et c’est partager pleins de petits bonheurs, récolter toutes les petites graines semées.

Je préfère voir le verre à moitié plein, me rendre compte de ce qui va plutôt que de pointer du doigt ce qui ne va pas. Alors partir à l’aventure avec eux, je dis oui! Après tout, ce sont nos vacances à tous les 3, il va falloir éloigner le stress autant que faire se peut, ne rien laisser entraver nos quelques jours d’évasion loin du quotidien maison-école-maison.

Voici comment je me prépare à partir avec mes 2 Crapules d’amour.

Dès notre retour, je ferai un édit à ce billet afin de réajuster ce que j’ai pu me faire comme idée à propos de ce voyage, VS la réalité de ce qui s’est passé. Un avant/après voyage.

1/Préparer les papiers d’identité

Jusqu’à présent, nous ne sommes jamais sortis du territoire français. Mais j’avais très envie de leur faire découvrir la chaleur et les paysages lointains. J’ai alors décidé qu’il était temps de leur faire leur carte d’identité. A 3 et 4 ans, ce n’est pas trop tôt. Après avoir bien galéré dans le photomaton du Leclerc de chez nous, (« non regarde en haut, pas en bas, là, attend on va régler le siège, reste assiseeeeee ») nous avions finalement les photos d’identité. Le dossier retiré à la mairie, rempli, signé, croix de bois croix de fer ces 2 enfants existent bien tralala, environ 15 jours après, leur carte était prête. Il faut clairement éviter les mois de juin-juillet-août pour leur faire, les délais sont nettement rallongés à ce moment-là, étant donné que la liste de parents non-organisés se reveillent dans ces eaux-là (j’en fais partie en temps normal, je sais ce que c’est) pour faire la CI juste avant de partir (genre 2 jours avant). Au pire, il y aurait la solution du passeport, qui est plus rapide en délais, mais qui coûte 30€. Donc en résumé, tu t’y prends tôt c’est gratuit, tu t’y prends au dernier moment faut raquer. Ben oui ben voilà.

2/ La recherche de la perle

Après plusieurs jours de recherche, j’ai finalement trouvé un séjour vraiment pas cher à Majorque. Mon astuce? Ne pas passer par des sites qui proposent le combo vols + hôtels, car au mieux c’est plus cher que de chercher les vols d’un côté, les hôtels de l’autre(commision oblige), au pire votre reservation ne sera pas prise en compte (il n’y a qu’à voir les avis de ces sites, qui semblent être une arnaque 1 fois sur 2, et/ou avoir une amie à qui s’est arrivé – coucou Jennifer!). On recherche en fonction de ses désirs et aussi de ses moyens, c’est mieux. Comme je savais que nous partions en août en camping, je voulais un hôtel (madame a des goûts de luxe haha) et nous sommes partis sur de la demi-pension, histoire de ne pas être tributaires des horaires de repas de l’hôtel. De plus, l’Espagne est une destination abordable en terme de restos, et cela nous permettra de bouger et de découvrir l’île de Majorque. (oui je suis une folle, je vais me promener à Majorque avec 2 bébés mwhahaha). Je regarde aussi les avis sur Tripadvisor, même si cela reste du personnel, qu’un hôtel peut très bien ne pas du tout plaire à quelqu’un pour des raisons qui lui sont propres, alors que ce même hôtel sera l’hôtel de tes rêves pour quelqu’un d’autre.

3/Réfléchir au déroulement du voyage

En l’occurrence, nous partons pour 2H de vol, puis une fois arrivés, nous avons encore 30 minutes de trajet en navette pour atteindre l’hôtel. Pour le moment, je ne sais pas encore vraiment si je vais avoir besoin de les occuper, sûrement que oui, mais je ne sais pas encore de quelle manière je vais y arriver. Je prendrais sûrement leur joli sac de secrets de chez a-qui-s pour ramener quelques livres et jouets.

sac secrets

Je pensais également à des gommettes, leur prendre un petit livre qu’ils pourront décorer durant le trajet. Temps d’occupation: 1min30. Hahaha. On s’amusera peut-être aussi à trouver des animaux dans les nuages si on les voit bien. Je pense que je vais passer une bonne demi heure dans les toilettes de l’avion, puisque mes Crapules vouent une passion pour cet endroit. Pendant le vol ce sera suffisant. Je pensais aussi leur prendre quelque chose à mâcher durant le décollage et l’atterissage, ce qui atténuerait les espèces de bouchons d’oreille. Quant à la navette, mes petites Crapules adorent tout ce qui est bus/train, donc le paysage suffira à les occuper. (elle y croit)

Concernant les bagages, nous avons droit à un bagage cabine qui sera mis en soute, et j’ai craqué pour ces petites valises trunki, qui leur permettront de tirer eux-mêmes leurs affaires, voire de s’assoir dessus afin que je les tire s’ils sont fatigués. Oui je suis l’esclave de mes enfants. Il y a plein de vidéos YouTube où vous pouvez voir les différentes manières d’utiliser ces mignonnes petites valises.

Ces bagages sont normalement acceptés par la plupart des compagnies aériennes, cependant, mieux vaut vérifier avant d’investir dedans.

4/ Une fois sur place

Voici ce que j’emmène:

Une trousse de secours avec en guest star: du smecta, des pansements, du doliprane…Tout ce qui pourrait soigner des petits bobos rapidement.

Un bracelet d’identification, avec le nom de l’enfant et le nom de l’hôtel et/ou le numéro de téléphone. J’en ai trouvé de très pratiques en silicone chez BienMarquer, on peut choisir le texte, le symbole, la couleur…

bracelet sos

Bracelets SOS – BienMarquer

J’ai opté pour le prénom, et le numéro de téléphone avec le préfixe de la France (+33) afin que n’importe qui puisse me contacter facilement. On peut trouver ça extrême, mais personnellement ça me rassure, on ne sait jamais ce qui peut se passer.

Le doudou en double exemplaire de Maxi Crapule, qui serait vraiment vraiment mal de ne pas l’avoir, puisqu’il le rassure, le console, le calme…

Plusieurs maillots de bain histoire d’en avoir toujours un sec à leur mettre.

Je range ma valise grâce à la méthode kondo pour gagner un maximum de place. Je ne surcharge pas les valises afin de pouvoir ramener des petits souvenirs.

 

Par ailleurs, je ne prévois strictement RIEN à faire au retour, nous revenons le vendredi soir, cela nous laisse tout le week end pour ne rien faire, et ne pas enchaîner avec des milliers d’activités, mais se reposer, parler des vacances, voir ce qui nous a plu, ce qui nous a moins plu, ce qu’on aimerait refaire…

BONUS: Ce qu’on peut faire si vraiment on a peur de partir seule avec 2 enfants (ou plus, ou moins)

Partir un week end, pas trop loin. Ce serait un week end test. Ainsi, on saurait comment gérer le planning de la journée. Si on a des enfants qui font encore la sieste l’après-midi, inutile de prévoir mer-plage dès 13H jusqu’à 18h, on peut déjà présager que cela se passera mal. A la place, on prévoit un moment pour un retour au calme tranquille, dans la chambre d’hôtel, et on en profite pour se reposer aussi.

Et vous, vos astuces pour partir avec des enfants? Des destinations préférées? Ou jamais de la vie?

 

Publicités