Les 10 signes qui montrent que t’es une maman super crevée

Illu by Mathou 😁

Je viens de rédiger les 10 signes, je tiens de suite à préciser que je les aime une fois, je les aime deux fois, je les aime plus que le riz et les petits pois mes Crapules d’amour  (poeme tiré de la meilleure série du monde – je pensais ressembler à Lynette mais je pensais pas que mon Tom à moi irait aussi loin breeeef).

N’hésitez pas à ajouter des numéros en commentaire, histoire que je ne me sente pas seule au monde dans ma bulle de coton (celle qui m’entoure depuis leur naissance, qui fait que les yeux collent toutes les demi-heure et que t’as pris 10 ans dans ta tronche)

1/ tu vas dans une direction d’un pas assuré, que dis-je, tu bondis telle une gazelle ayant repéré un coin d’eau, tu fais 3 pas et là, tu t’arrêtes pour essayer de te rappeler ce que tu cherches…

2/ …et tu mets facile 10 minutes à te rappeller ce que tu cherches.

3/ tu t’en veux de dormir à poings fermés parce que tu n’as peut être pas entendu les pleurs de Mini Crapulette ou les appels larmoyants de Maxi Crapule. Ou peut être que tout ça n’existe pas, mais quand même peut être que si. Du coup tu ne dors jamais vraiment, dès qu’un soubresaut émane de la chambre d’à côté, tu demandes si tout va bien ou tu sors du lit fraîche comme une Date Limite de Consommation bien entamée afin de vérifier si y aurait pas un somnambule dans la famille. Des fois que.

4/ t’as des cernes, c’est plus des cernes, ca fait partie de ton visage. C’est là comme si ça avait toujours été là. C’est en trop, un peu comme ta belle-mère (pas la mienne, je précise comme toujours), mais c’est là et bien là.

5/ tu te trompes dans le prénom de tes Crapules. « Euuuuh, gngngn, euuuh toi là. Oui toi comment tu t’appelles déjà? » Ou bien  » Jean, euh, Guy, euh, pepette rhooo…oui!! Il me regarde il a compris que c’est de lui que je parle hiphiphip!! »

6/ tu te lances dans des explications du feu de dieu dès que Crapulito a une question qui sort de nulle part. « C’est quoi les nouazes? (Nuages) » « alors vois – tu jeune apprenti de la vie, il s’agit en fait d’un cumulo-nimbus et.. » -« ouais ouais je vais au togogan ». #RéponseTropLongueLaVieille

7/tu ne sais AB-SO-LU-MENT plus ce que tu as fait la veille. Comme quoi pas besoin d’alcool. C’est pour les faibles.

8/ « je peux pas j’ai 2 gosses ». Alors qu’en fait c’est le papa qui est de garde ce soir là mais pu ¥@!n que c’est bon de glander, regarder la tv SANS LIRE SUR LES LÈVRES, prendre un bain CHAUD et y rester tout le temps qu’on veut

**magie dans l’air**

9/ être encore crevée malgré une nuit sans interruption. Parce que récupérer 4 ans de sommeil en retard c’est pas en une nuit que ça se fera.

10/ mettre le dentifrice dans le frigo. Ça marche aussi avec le téléphone, l’essui-tout, les clés…**
** toute ressemblance avec votre vie serait tout à fait fortuite, d ailleurs merci de me dire que ça n’arrive pas qu’à moi alleluia

Bonus

11/ même avec un filtre Snapchat t’as l’air de rien. Cherche pas.

Marine, crevée et qui écrit un billet à 00h01. Normal.#DormirCestPerdreDuTemps #DuTempsDeReaction

Publicités

Je connais des incrustes

Alors moi je connais des incrustes, qui entrent chez toi et n’en sortent que très très rarement.

Des noms! Des noms!

Alors laisse moi te présenter Mme Fatigue, qui se glisse sournoisement dans tes draps et qui va même flirter avec ton mec! Incroyable mais vrai…Une vraie plaie. Et une fois installée, pour la déloger, c’est mission impossible. Elle est là, elle y reste. Salope.

Mais faut savoir qu’en plus c’est une fouteuse de merde. Elle adoooore provoquer d’énormes disputes. Notamment avec Mlle Patience et Mr Amour. Ces deux-là s’entendent bien en général.

Mlle Patience, elle est jeune, belle, zen. Elle avait pourtant mis du temps à arriver. Et à son arrivée, tout le monde la félicitait. Elle est toujours là au bon moment. Sa sérénité et sa droiture font des envieux. C’est sûrement pour ça que Mme Fatigue la jalouse.

Mr Amour, lui, était là depuis le départ. Mais il a évolué. Il n’est plus comme au début. Il était pimpant, chétif, farouche, flamboyant. Maintenant, il apparaît et disparaît aussi vite que les liégeois au chocolat dans le frigo. Hop, j’suis là! Et hop, j’suis plus là! Faut le suivre, il court partout. Des fois même il se barre. Et il a parfois du mal à revenir. Avec l’âge, il lui faut du temps.

Mme Fatigue amène ses copines, Mme Colère et Mme Fâchée. Elles font la fête n’importe où et n’importe quand. Une belle bande de vipères. Car là où elles passent, la plupart trépassent. Mlle Patience y a déjà laissé des plumes. Elle se fait rare dorénavant. Quant à Mr Amour, lui aussi a pâti de leurs arrivées. Elles lui ont fait la vie dure. Il se fait discret, même s’il n’est jamais loin. On l’entend à peine. Un pet de mouche.

Mon histoire, c’est l’histoire du temps qui passe. Alors heureusement que Mme Raison n’est jamais loin. Elle est en quelque sorte la gardienne de tous ces petits personnages. Elle leur fait se rappeler que même si Mmes Fatigue, Colère et Fâchée rôdent comme des vautours, Mlle Patience et Mr Amour triompheront. Parce que ce sont toujours les gentils qui gagnent.

PS: Je t’aime.