Dix ans et demi

Et voilà, on y est. Déjà 10 ans et demi de passés.

Hier encore on était au lycée. Tu me prenais la main dans le couloir menant à la classe d’Espagnol. On créait la surprise autour de nous.

Hier encore on se lançait dans le monde du travail avec plein d’espoir. On commençait à bâtir notre petite vie tranquille. On cherchait notre premier appartement, en compagnie de nos parents. On se projettait dans notre futur sans penser vraiment à ce qui pouvait nous arriver. Sans se poser de questions.

Hier encore on installait nos meubles dans cet ensemble de pièces qui deviendraient notre quotidien. On ouvrait cette porte en se sentant fiers de faire comme les grands. On avait notre chez nous, on etait passés de l’autre côté de la barrière.
Enfant/Adulte.

Hier encore on s’étalait un peu plus dans notre nouvelle vie en devenant propriétaires. On cassait des murs pour en reconstruire d’autres. Comme dans la vraie vie. On entamait notre vie ensemble avec la routine qui va avec. Qui aurait pu mettre fin à notre histoire aussi. Mais qui n’a finalement pas réussi.

Hier encore on apprenait qu’on serait bientôt trois. Quatre avec le chat. On vivait ensemble mais pas de la même manière cette nouvelle étape. On s’éloignait déjà.

Hier encore j’allais voir notre tout-petit-tout-neuf bébé à l’hôpital. Des épreuves difficiles pour nous qui pensions nous connaître si bien. Des jours passés à angoisser et finalement, un bébé-tout-neuf qui nous a mis d’accord. Il allait se battre pour vivre et nous amènerait vite un nouveau souffle, une nouvelle ambiance dans notre vie. Comme quand on achète le dernier Guetta. Version Lara Fabian pour les cris.

Hier encore on apprenait qu’on serait bientôt quatre. Cinq avec le chat. S’éloigner encore…apprendre à s’adapter vite. Devenir parents d’une famille « type ». Deuzadultes deuzenfants. Un chat. Toujours là celui-là.

Hier encore je devenais maman pour la seconde fois. Et découvrais ce sentiment étrange de devoir aimer deux êtres aussi fort. Tout en continuant à t’aimer toi.

Hier encore on se prenait la tête pour des conneries, je disais noir tu disais gris, poil au menton (j’ai pas trouvé de rime avec « gris »…). Ah non! Ca en fait c’était vraiment hier. Hé oui, même après dix ans et demi tu ne sais toujours pas que j’ai de toute façon raison…

Aujourd’hui on se comprend mieux, les petits grandissent (bouhouhouuuuu) et ça nous rapproche, finalement. On a encore pas mal d’étapes à passer, mais pour le moment, ca gère dans l’étagère, espérons que ça continue!

Parce que demain c’est mardi, et « le mardi c’est raviolis ».

Complètement folle celle-là 😁

En même temps j’ai écrit un billet sur nos 10 ans, j’allais pas te rabacher (un peu quand même) la même histoire! M’enfin! Crapule va.

Publicités

Semaine 7 du Projet52: Mon Amour

Thème Saint-Valentin d’actualité, j’aime les chamallows et les bisous doux gnagnagna…

On va faire simple, voici la photo que j’ai choisie:

10392357_10153089364671170_8874946587303712704_nMerci Kiabi! Inscription lue sur un t-shirt…Vraiment tout pour vendre, hein?

Bon mais sinon, avec ce thème, j’aurais pu te parler des 10 ans de notre couple, qu’on a fêté presque à la même date que la fête-des-amoureux. Mais je suis censurée par LUI. Tu te rends compte,  hyper communiste celui-là…Je vis sous la dictature conjugale. J’aurais juste dit que je suis contente que ce 3 février 2005, il m’ait pris la main dans les couloirs du lycée. J’aurais dit aussi que notre premier baiser est un souvenir moelleux comme le nuage des Bisounours. Et j’aurais fini par dire que oui, il me casse les bonbons quotidiennement et que nos prises de becs sont agaçantes, mais qu’elles font partie de nous. Je t’aime et je te déteste aussi. Et nos crapules en sont la preuve.

Mais comme je n’ai pas le droit d’en parler,  je vais parler de 50 Nuances de Grey 😉 Lu les 3 livres en quelques jours, pas encore vu le film mais hâte!!!

Et toi? vu/pas vu? Envie/pas envie? (de voir le film, m’enfin!!)

Projet initié par Milie C’est Quoi Ce Bruit http://cestquoicebruit.com/projet-52-2015/  projet52-2015-logo-cqcb-250-a-inserer2