Mes bébés Crapules

Mes deux Crapules, en deux ans.

J’entends souvent les mamans dire « oui je suis maman, MAIS PAS QUE ».
Je ne suis pas encore arrivée à cet état d’esprit, je pense, car pour moi, ce serait plutôt « je suis une femme MAIS SURTOUT UNE MAMAN ».
Ce rôle, je l’attendais depuis très très longtemps. Mon envie d’avoir des bébés remonte à aussi loin que je m’en souvienne. Je dis « d’avoir des bébés », car quand on a ce projet, on ne pense pas qu’un jour, on sera parents d’enfants, puis d’ado, puis d’adultes…

Pour le moment je suis la maman de deux bébés Crapules.

On s’extasie devant leurs progrès, leurs découvertes, leurs grands yeux ébahis.

Quand je les regarde je suis fière, admirative, en extase aussi en fait. Je suis parfois surprise de leurs réactions, parfois émotive, voire impressionnée.

Et même si c’est souvent dur, que je perds patience, que j’en ai marre de répéter et que rien ne se passe, je reste une maman emerveillée.

image

Mon regard SUR eux, est bienveillant, amoureux, attentif, amusé.
Mais leur regard ENTRE eux, est protecteur, aimant, joueur, complice.

Complices. Ils sont complices. Du haut de leur petit âge. Ça se voit déjà. Je fais en sorte d’allumer le feu, comme Johnny, LEUR feu, le démarrage de leur amour fraternel. Ils devront faire perdurer les braises, comme Johnny ne le dit pas. Se protéger, jouer ensemble, veiller l’un sur l’autre, se chamailler. Me faire tourner en bourrique aussi.

Et c’est bien parti!

Publicités