Le parc du petit prince

TEL MARINE AVRIL 2017 5023Samedi 8 avril 2017 nous avons eu la chance de découvrir le parc du petit prince. Ce parc a ouvert en 2014, et est en perpétuelle évolution. De ce fait, les Crapules et moi avons été invitées à inaugurer un tout nouveau manège, le serpent.

Cela tombait plutôt pas mal car, les Crapules grandissantes, je trouvais que c’était le moment parfait pour leur faire découvrir ce parc, sur un thème anecdotique pour ma part car c’est ainsi que l’adjointe au maire de Strasbourg a surnommé Maxi Crapule, « le petit prince ». Il a d’ailleurs reçu le livre pour la même occasion.

Pour ma part, je connais évidement l’histoire, mais ça ne me parle pas plus que ça, trop métaphorique pour moi. La seule phrase que je connais par coeur est celle citée dans « les 3 frères », lorsque Didier Bourdon lit l’histoire au petit Mickael. Va falloir que je le relise, le parc m’en a vraiment donné l’envie!

Arrivés à 10h pour l’ouverture du parc, nous avons été accueillis par les mascottes du parc, le renard et, bien sûr, le petit prince. Mini Crapulette a adoré le renard, contrairement au protagoniste qu’elle a snobé royal.

L’entrée du parc est magique, on passe dans un tunnel étoilé, et on arrive devant des bulles représentant tous les personnages ultra connus de St Exupéry, de la rose en passant par le serpent et le renard. Le Petit Prince nous accueille dans son antre, on arrive sur une météorite enfoncée dans la terre. Wouahou quoi!

Je découvre le plan et repère immédiatement les manèges et lieux dédiés aux plus petits, tout se trouve à peu près au même endroit, pratique!

carte petit prince ok.jpg

Ce qui est vraiment attirant dans ce parc, c’est qu’il est évolutif, dans le sens où il y en a pour tous les âges, de 2 ans à 16 ans, c’est un parc à découvrir au fil du temps, en faisant certains manèges à un âge, et d’autres lorsqu’on est plus grands.

Bien évidemment, ce que je voulais faire par dessus tout était un tour en motgolfière. Il y en a deux, et même un samedi de réouverture de parc, on n’attend pas longtemps avant d’embarquer. Enfin, je dis ça mais je n’ai pas pu embarquer, je pense que Maxi Crapule doit avoir le vertige car il n’était pas chaud patate pour aller faire un tour…Tant pis pour moi ce sera pour une prochaine!

Pour ce qui est de l’inauguration du manège le Serpent (accessoirement c’est quand même pour ça que j’ai été invitée), j’ai eu le plaisir de rencontrer Isabelle, de Bergamote & Family, et sa jolie famille!( J’ai déjà testé plusieurs de ses recettes, et c’est toujours un succès! ) la presse ainsi que le directeur du parc, et, grand honneur, le petit-fils d’Antoine de St Exupéry étaient présents. Je n’ai pas pu vraiment suivre la cérémonie d’ouverture, car les petits étaient conviés à s’amuser dans le Volcan des Passions, où se trouvaient structures gonflables, miroirs déformants et autres joyeusetés pour survoltés de 3 ans et plus.

Toutefois, J’ai bien compris que le parc allait s’agrandir, d’une part via ce nouveau manège, d’autre part via une autre nouvelle attraction, sur l’eau cette fois, ce qui ravira les amateurs de fraîcheur cet été.

Nous sommes restés de 10h à 14h30, et ne nous sommes à aucun moment ennuyés! Le parc n’est pas immense, mais on en prend plein les yeux.

Il y a des aires de jeux pour les petits, avec trampoline extérieur, toboggans, parcours d’équilibre…carousel, petit train…d’ailleurs pour le petit train, petite déception car les poussettes ne sont pas autorisées, même parkées dans un coin…j’ai quand même laissé la mienne sous le chapiteau du « volcan des passions » pour pouvoir ravir Maxi Crapule qui me réclamait un tour en « crain » depuis son arrivée dans le parc…ca aurait vraiment été dommage de ne pas pouvoir le faire, surtout que ce petit tour est vraiment parfait pour les plus petits, on passe à travers les moutons, et on doit s’amuser à trouver les animaux dans la forêt…je n’en dis pas plus! Il ne fait pas tout le tour du parc, seulement un arc de cercle mais ça vaut vraiment le coup .

TEL MARINE AVRIL 2017 5085

Nous avons découvert lors d’une petite soif un gobelet super pratique pour les Crapules, rempli de Granita bien frais, un SLUPPY SLASH! Il y a plusieurs parfums, c’est une gourde en forme d’os de chien (personnage de la marque) et une paille pour ne pas en mettre partout! J’ai trouvé ça génial pour que mes Crapules boivent frais sans en mettre partout!

Bref, en résumé, notre journée au parc s’est très bien passée, nous avons adoré découvrir tous les personnages de St Exupéry, le parc est agréable et la déco en adéquation totale avec l’univers du petit blond.

Pour vous rendre au parc, pour les modalités d’horaires/tarifs, je vous invite à découvrir le site directement: ParcDuPetitPrince

 Racontez-moi votre séjour si vous y étiez!

Publicités

{CONCOURS} COQUE DESIGN HABILLE MON TÉLÉPHONE 

En février, j’ai craqué mon slip, enfin mon PEL plutôt, pour m’offrir le Samsung S7. Adieu Sony, et à jamais, après 1 an passé avec toi je rompts tout contact et je ne me retournerai pas. Je suis une Samsung addict. 

Et pour protéger ma nouvelle merveille, j’ai décidé de choisir une coque. Oui mais pas n’importe laquelle n’importe comment n’importe où avec n’importe qui. Teuteut’. Je suis pas une blogueuse facile.

Ma recherche:

Étant donné que mon téléphone est mon outil de travail pour le blog, mon appareil photo pour mitrailler mes Crapules, mon lien de connexion avec le monde (merci les RS), et accessoirement aussi un téléphone pour appeler maman et demander des conseils sur tout (je suis une fille très indépendante…), évidemment, il traîne partout. Sur la table, sur le canapé, dans les mains des Crapules, dans les miennes…une vraie trainée ce téléphone en fait. Il me fallait une coque souple. Rigide j’ai déjà donné, elle a fini fissurée, pire qu’après une épisio, slash coupée en deux la coque. Donc on veut du souple du souple du SOUPLE!!! Et sans serrer le périné sivouplé merci.En plus de cette (petite) exigence, je voulais également pouvoir la personnaliser. Parce que même si la coque à paillettes avec licorne me rends 😍😍, j’ai quand même envie de montrer que mes Crapules sont les plus belles du monde très objectivement, et ce dès que je sors ma vie de ma poche. Euh mon téléphone.

Donc pour résumer, parce que je sais que je t’ai perdu au paragraphe sur l’épisio, il me faut du souple et du personnalisable. Et pour ce combo gagnant, j’ai trouvé  ♧roulement de tambours♧ Coque Design tadaaaaaa (le site C’est Coque-Design.com hein pas coque design tadaaa.com)

Ils proposent des coques pour à peu près tous les téléphones du monde (va voir la liste tu m’en diras des nouvelles). Ils proposent également des étuis a clapet et des coques rigides-comme-ta-belle-mère (c’est bon dis-le on est entre nous). Tres rigides donc. Les coques.

J’ai choisi celle en silicone. Puis j’ai ajouté une photo de mes Crapules d’amour. C’est tout. Et tadaaaaa 

Le jour où j’ai passé ma commande je suis allée vite alors je n’ai pas pris le temps de faire plus qu’insérer la photo. Je n’ai pas recadré ni redimensionné. Et je trouve le résultat très satisfaisant! 

La matière silicone est agréable, on sent bien que si le téléphone tombe du haut de mon 1 mètre *humhumhum* il ne se fracassera pas en deux. Et si des mains crapuleuses s’en emparent, pas de stress. 

Il faut que je souligne là maintenant tout de suite que la livraison est super rapide! Commande passée le lundi 6 mars, reçue le mercredi 8. Le top pour une impatiente comme moi (oui je n’ai pas que des qualités qu’est ce que tu crois 😜)

    Bon, on passe aux choses sérieuses?

    CONNNCOOOOURS!!

    Le site coque-design.com (enfin la personne derrière le clavier) me permet de te faire gagner une coque personnalisable 

    ☆confettis et paillettes☆

    Conditions du concours

    Le concours se déroule sur une semaine de mercredi 22 mars 2017 21h13 heure française terrestre (je précise pour les petits malins) (et aussi pour me rappeler que j’écris tard bordel), jusqu’à mercredi 29 mars 21h13 aussi. Après ce sera trop tard.

    Le concours se déroule sur le blog, mais aussi via Facebook. Explication:

    -Mets un commentaire en bas de cet article pour me dire « coucou je participe » ou « échange belle-mère contre coque personnalisable » bref un truc du genre

    -Likes ma page et celle de coque-design sur Facebook 

    -Partages mon article sur ton mur en mode public  (n’oublies pas, sinon je vois pas que tu l’as fait) et invites un max de potes qui ont une coque pourrave à participer!

    -Chantes libérée délivrée en sortant du boulot vendredi soir (optionnel, j’suis sympa en vrai)

    Voilà! Bonne chance Bande de Crapules!!!

    Mon séjour aux #efluent5

    Quand on est maman blogueuse, on apprend vite qu’un événement est incontournable:

    le salon des E-fluent Mums.

    Qu’est ce que c’est donc que cela?

    marine-portable-10-janvier-2017-6283

    C’est un salon (naaaan? diiingue) qui regroupe des blogueuses/blogueurs mamans/papas et des marques de la puériculture. C’est un peu le saint Graal pour la blogueuse maman, rencontrer les marques qui partagent sa vie depuis la naissance de sa Crapule. C’est l’apogée, le grand luxe, la victoire sur la VIE! Ah non pardon je m’égare.

    Pour participer à ce salon, c’est la croix, la bannière, et la crémière car il faut s’inscrire via un formulaire. Rien d’incroyable jusque là me diras-tu, mais là où se cache la difficulté, c’est lorsqu’il s’agit de TROUVER ce formulaire. Il faut connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît…car il est très précieux ce petit formulaire et vois-tu moins nous sommes nombreuses à nous inscrire, plus nous avons de chance d’être sélectionnées. Puisque oui il faut être influenceur, mais le hasard joue aussi son rôle dans la sélection des blogs invités. Les « gros » influenceurs sont invités chaque année, et n’ont même pas besoin  de s’inscrire. Il s’agit alors de tenter sa chance et d’espérer être sélectionné. Tu comprends donc le schmilblick.

    et puis un jour…

    J’ai tenté ma chance en 2015 mais n’ai pas été sélectionnée. Cette année 2016, j’ai eu plus de chance, et en plus, la date du salon tombait sur mon jour d’anniversaire. J’allais donc fêter mes 30 tours du soleil lors d’un événement mega ultra important.

    Joie, bonheur et liniment.

    Je planifiais mon séjour dans l’euphorie la plus totale et mon excitation atteignait son comble quand j’appris le nom des marques présentes: Babymoov, Mustela, Dyson, Ficello (#Jaimelefromage), Munchkin, bref du gros du lourd!

    Le salon

    Arrivée au salon quelques minutes avant l’heure prévue (je sais pas comment je fais pour toujours arriver en avance partout. C’est presque lassant.#AlwaysOnTime), on nous sert des petits pains au chocolat pour nous faire patienter. « Nous » parce qu’on doit bien être une quinzaine à avoir la maladie de la-mère-qui-est-toujours-en-avance. L’heure arrive, on passe devant l’accueil qui nous offre un badge avec notre prénom et le nom de notre blog, ainsi qu’un (premier) tote bag aux couleurs de cette 5e édition des E-fluent.

    Ce que j’ai aimé

    Le salon était au carreau du temple à Paris, autant vous dire que ce serait vraiment trop long d’énumérer mon périple et tous les stands que j’ai pu voir.

    J’ai été ravie de découvrir des marques comme canailles Dreams et sa valise 6-en-1 les éditions fleurus qui m’ont réconcilié avec leurs imageries « petit garçon » car il existe aussi « petite fille », pourtant bien moins connu.

    Un petit plus particulier au stand de Ficello où les animatrices de la marque ont vraiment assuré,  bonne ambiance, sourires et fous rire à gogo. C’était vraiment chouette et je recommande Ficello cheddar, une tuerie.

    La rencontre avec d’autres blogueuses

    Grâce aux E-fluent j’ai pu rencontrer Oralie, plus connue sous le nom de maman floutch, Valérie alias allo maman dodo, Fabienne de Queen mama, Magalie the Mouse, kif and blog, Maelie et sa tribu,  la mère cane, Aurélie des mamans winneuses, Rachel de Aiguilles et Végéto’poulpes (qui m’a en plus cousu un superbe sarouel pour ma fille)etc…des blogueuses que je suis depuis de longs mois, voire des années.

    Mention toute particulière à Valérie de Allo Maman Dodo, qui a été vraiment une perle avec moi, et que j’espère ne pas avoir trop collé (moi en mode groupie ça doit être sympa à voir…) et Queen mama style, qui m’a aidée à passer le cap de mes 30 ans, et qui a été un Namour durant les 2 jours!

    La rencontre de superbes marques

    Parce que c’est quand même beaucoup pour ça qu’on y va à ce salon! Chaque marque a un stand, et des cadeaux à offrir, des totes-bags, des stylos, des produits de la marque etc…On est vraiment gâté(e)s, même chouchouté(e)s, comme sur le stand de Dyson, où j’ai pu me faire coiffer avec leur sèche cheveux magique (bon je mettrais jamais aussi cher dans un sèche cheveux. Quoique j’ai bien leur aspirateur…bref!). Le stand de Mustela proposait des massages, je n’ai pas eu l’occasion de tester malheureusement. J’étais trop occupée à me goinfrer de Ficello 😉

    marine-portable-10-janvier-2017-6271

    tous les cadeaux reçus aux E-FLUENT! Pourries gâtées les E-fluenceuses!

     

    Ce que j’ai moins aimé

    Le manque d’information. Si on ne fait pas partie d’un groupe fermé sur Facebook concernant l’événement ben on ne sait rien. L’appli des E-fluent aurait pu englober toutes les infos en amont afin que l’on puisse se préparer aux événements internes (flashmob,  mannequin challenge,  autant dire que j’ai tout raté).

    L’atmosphère.  Je ne peux pas dire l’ambiance parce que c’est pas tout à fait ca. Cette 5e édition était spéciale car tournée vers les blogueurs influenceurs internationaux. Cependant j’ai trouvé dommage que nous n’ayons pas eu de réelle interaction avec eux.

    Je me suis sentie un peu pommée par moments, presque désorientée. Je ne m’attendais pas à être traitée comme une star, mais c’est vrai qu’entre celles qui venaient juste remplir des sacs de cadeaux, et celles qui se scrutaient du coin de l’oeil pour voir combien de personnes te suivent et si t’es une réelle influenceuse ou pas, il était difficile de trouver sa place. Il vaut mieux connaître au moins une autre blogueuse, et ne pas y aller seule. Enfin ce n’est que mon avis, mon ressenti. Je ne connaissais personne et j’ai découvert de super nana, mais j’ai quand même eu de sacrés moments de solitudes. Sans doute le passage à la trentaine qui m’est tombé dessus comme un jouet en bois en pleine face.

    Pour ce qui est de la 2e journée, personnellement je l’ai trouvée de trop, mais ça c’est parce que je n’ai pu inviter personne de mes lectrices/tours, puisqu’une nouvelle fois il fallait choper un formulaire pour vois faire participer… Et que ce formulaire est difficilement accessible.

    Conclusion

    Je trouve que ce genre de salon est une réelle opportunité pour rencontrer des marques, échanger, découvrir, papoter…c’était une super expérience et je serai ravie de pouvoir y retourner.

    Le bémol reste quand même l’organisation globale on va dire. Ça manque d’information. Néanmoins, l’application dédiée au salon est un outil parfait, qui mérite d’être amélioré dans ce sens.

    Merci à Parole de Mamans de nous proposer ce genre d’event « the place to be », c’est vraiment un aboutissement pour une maman ou un papa blogueuse/eur!

     

    Sortie au Lac Blanc avec Blogueurs d’Alsace

     blogueurs d'alsace

    J’ai découvert blogueurs d’Alsace un peu par hasard, sur Facebook,  et j’ai trouvé le concept de réunir les blogueurs de la région comme un super projet. J’ai de suite voulu voir ce qu’il s’y passait. Et si je pouvais rencontrer d’autres personnes ayant pour passion l’écriture d’articles et l’étalage de leur vie mwhahaha.

    Lorsque Mathieu nous a proposé une sortie surprise samedi 21/01, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai trouvé ça génial, combo surprise + blogueurs en furie, j’adhère, j’adore.

    Le programme était simple:

    10h15 rdv pour les Strasbourgeois au parking des cars de la place de l’étoile. Nous avons pris un moov’in bus, avec chauffeur surexcité et au taquet, et petit confort tranquilou bilou. Je vous invite bien sûr à découvrir l’offre de Moov’in Bus, qui propose entre autres des City Break + Shopping à Milan…#LeRêve

    moovinbus

    Arrivée au parking, je rencontre déjà deux super blogueuses, Mathilde de chamallow addict et Julie de JuLifeStyle (JLS). Et bien sûr, une des membres du staff de blogueurs d’Alsace, la jolie Anne-Sophie et son bidon tout rond.

    A bord du bus, on rencontre aussi Lucie du blog lifestyle Miss Elka.

    10h30 départ, on ne sait toujours pas où on va, mais pour le moment on rejoint les colmariens de l’autre côté de la frontière, dans un royaume peuplé de gens étranges (nous allons vers le haut-rhin donc).11h15, nous sommes envahis, le bus est pris d’assaut par ces blogueurs d’ailleurs. Hihii. On nous annonce enfin que nous allons…au Lac Blanc, mais avant cela, ce sera pause déjeuner chez Bestheim,  un caviste très réputé, et dont le vin effervescent est reconnu comme étant le meilleur du monde. Joie de la découverte gustative, on comprend tout de suite pourquoi il a été élu comme tel! Après une visite secrète de la cave (secret secret, ni photo, ni photo au secours le sacrifice pour un blogueur privé de clichés), nous sommes royalement invités à déguster notre repas, un buffet de chez Poulaillon, tout est super bon, on discute de plus en plus entre blogueurs-euses, et oui, le blogueur est bavard.

    14h30 On remonte dans le bus, avec déjà du retard bien sûr mais il faut savoir se faire désirer, nous allons en direction du lac blanc, où nous serons divisés en deux groupes: les skieurs et les raquetteurs (gniii). Autrement dit, respectivement ceux qui se la coulent douce et les acharnés du sport.

    Et ça chausse, et ça enfile sa combinaison, et ça regrette ses Moon Boots…nous partons tous, avec notre motivation et notre surexcitation greffés sur le visage.

    Les pistes sont pleines, les remontées attrapent les férus de la glisse par rangées de 6, et tout ce beau monde est déposé au sommet pour commencer à dévaler les pistes.

    Je pars avec le groupe des raquettistes, après un briefing du guide (on ne caresse pas l’ours même s’il a l’air gentil apparemment), qui nous explique que nous allons partir à la recherche de traces d’animaux dans la neige.

    La balade est très ludique, même si clairement moi j’en ch*e dans la neige, faut dire, j’ai beau être née en novembre, c’est pas mon élément! Et la neige pourra confirmer. Bref, la balade peut être réalisée en famille, les enfants s’éclateront à deviner à quel animal appartient telle ou telle trace, et avec un peu de chance (nous on en a eu), pourront apercevoir un lièvre ou un chevreuil. Si ça c’est pas la classe.

    19H Nous avons eu le droit à un petit bonus, arrivés en haut du sommet, nous avons « dégusté » un vin chaud délicieux, cadeau du guide. Il était chouette hein? C’était le réconfort avant l’effort suprême. La descente. En enfer. Nan je plaisante.

    Je vous épargne la fin de notre périple, en gros on a dû redescendre la piste en rackets alors que c’était pas vraiment prévu comme ça. Mais peu importe, on a bien ri et papoté, pendant que je m’étalais de tout mon long en perdant une raquette (évidemment sinon c’est pas drôle).

    Nous avons été bien récompensés tout de même, puisque nous avons été accueillis par l’Auberge du Vallon, un joli établissement au pied des pistes, très typique des auberges de montagne, où on adore se réchauffer après une journée de ski (ou de raquettes donc pour les 2 du fond).

    Nous avons eu un succulent Mont d’Or (tu sais le gros fromage à se partager à la cuillère, à étaler sur une pomme de terre et de la charcuterie…mmmmhh), puis un dessert au choix (tartes, mousses, gâteaux…le choix y était). Nous avons encore passé un super moment à se raconter nos aventures de blogueurs / blogueuses, à échanger nos bons tuyaux et surtout à prendre du plaisir à nous découvrir. Et pour ça je remercie KDFA et Mathieu, qui ont été de vrais bons organisateurs! Je repartirai avec plaisir avec eux et l’équipe de blogueurs que nous étions.

    22h retour en Moovin’ bus, toujours aussi chouette mais avec des passagers rincés de leur journée 😉

    N’hésitez pas à aller faire un tour sur la page du Lac Blanc, c’est pas parce que c’est quasi l’été que c’est fermé, au contraire, plein d’activités au frais sont prévues, randonnées, vtt et tutti quanti ALLEZ VOIR LA PAGE J’AI DIT 🙂 Et au moins à la montagne on respire 😉

    Belle journée Bande de Crapules!

    Marine, qui n’aime quand même toujours pas la neige…

    PS: je n’ai pas mentionné tous les blogs des blogueurs présents, si jamais tu es un blogueur / une blogueuse qui y a participé, n’hésites pas à te rajouter en commentaire!

    * Journée découverte offerte de A à Z par les prestataires et les 2 fantastiques, Mathieu et Kdfa. Merciiiii

    #defigreenblog: présentation et actions #1

     

     

    sans-titre

     

    Début janvier, la jolie Marie du blog « MarieYoupie écolo, veggie et funky » a lancé une idée qui, sur le coup, m’a fait flippé. Elle a demandé à la blogosphère de créer une sorte de groupe/chaîne pour que nos blogs deviennent des vecteurs de Green attitude. T’as rien compris? En fait il s’agit là d’écologie, de prise de conscience et de changement. Je ne suis pas anti changement, au contraire, ça nous permet de nous remettre en cause, d’évoluer, d’avoir un autre point de vue bref de grandir. Mais là j’avoue que je pensais être au max de mes efforts envers la planète Terre, et en plus, j’ai toujours considéré que ce n’était pas à nous, pauvres consommateurs de réagir mais déjà aux « gros bonnets », aux industries, à ceux qui nous mettent les merdasses dans nos mains, de se bouger afin que les choses changent. C’est à eux de ne pas nous servir du Nutella sur une cuillère en forme de noisette. C’est à eux d’arrêter de nous souler avec « l’ami du petit déjeuner » et « le plastique c’est fantastique ». On nous ment Bande de Crapules, et ça, c’est pas tombé dans l’oreille de Van gogh…Je réalise que oui nous sommes des consomm’acteurs, et que oui NOUS avons le pouvoir de faire changer les choses. J’ai l’impression de parler avec la voix d’un chipmunks et que le public ricane, parce que ça fait très slogan des syndicats au pire, des politiques au pire aussi. (y’a pas de mieux)
    Mais je suis persuadée que nos efforts, aussi minims soient-ils, nous permettront de vivre dans un monde meilleur, et surtout, permettront à nos petites Crapules de vivre dans un confort de vie et un respect de la terre qui seront époustouflants.

    Je pense vraiment que le mode d’éducation que j’ai choisi pour mes Crapules,  à savoir la bienveillance, l’écoute, la reconnaissance,  le respect, va obligatoirement de pair avec une sensibilité à l’écologie, à notre environnement,  et aux autres en passant par des gestes simples. Alors oui je merde encore sur pas mal de choses, comme les courses en grandes surfaces, ou les yaourts industriels plutôt que faits maison, mais bordel j’ai des CABAS POUR FAIRE LE TRI! Oui mesdames et messieurs, je suis sur la voie de la verdure, des champs de maïs et des éoliennes! Je fais le tri, I do the tri! Et déjà ça, on peut dire que c’est une petite victoire (non?) tu fais le tri toi? Je connais plus personne qui ne le fait pas en fait. Et ça, pourtant, ça date de pas longtemps, puisque mes parents n’étaient pas du tout dans ce trip là. Hop, une génération et c’est fait! Ça peut aller vite. Plus vite que ma perte de poids en tout cas ça c’est sûr, mais c’est un autre débat.

    Outre le tri, voici les gestes que je fais pour limiter mon impact sur mère nature:

    🔲 Je n’ai jamais utilisé de lingettes cracra sur mes bébés, j’ai toujours pris du liniment, en faisant attention aux marques car toutes ne sont pas bonnes, mais je ne l’ai jamais fait moi-même, la flemme…(le regret maintenant)

    🔲 J’achète mes fruits et légumes de saison. Mais ya encore du boulot, car je vais au grand frais, je ne suis pas sûre que ce soit bon, vaut mieux aller chez l’épicier du coin (pour ma part ya qu’une Coop hors de prix qui ouvre de 11h à 11h30 un mercredi sur deux, alors bon…). Dès cet été, nous irons faire des cueillettes avec les Crapules. Yen a pas mal aux alentours de chez moi (Strasbourg) et ça me tente depuis quelques temps déjà. A suivre donc.

    🔲 Je réduis ma consommation de viande. Parce que la viande, déjà, ça m’a jamais plu. J’ai été végétarienne longtemps, jusqu’à ce que mes carences me rattrapent, mais ça c’est ma faute à pas avoir compensé. Et puis c’est énormément d’énergie à élever des animaux pour ensuite les manger…c’est même affolant.

    🔲 J’utilise du citron pour nettoyer plein de choses. Planche à découper, lave vaisselle, mon corps (dans de l’eau chaude en tisane pour bien décrasser la carcasse)…Rien de mieux et de plus naturel.

    🔲 J’utilise des cabas pour faire mes courses, et aussi pour mon tri de cartons. C’est trop #hasbeen les sacs plastiques qui utilise encore ça?? #so2016

    Bon. Le chemin est plus long devant que derrière hein. Je parle toujours de mon défi green blog, pas d’affolement. Mais je suis sur le bon sentier, c’est déjà pas mal. Et toi, quel est ton comportement face à l’écologie et l’environnement?

    Pour t’aider à trouver des solutions plus vertes à ton quotidien, n’hésites pas à suivre le groupe du #defigreenblog juste , tous les blogueurs postent leurs billets dessus, et donnent de sacrés bonnes idées!

    Marie a dégoté de super bons plans chez des partenaires verts, tu trouveras des codes promos pour commencer ta nouvelle vie jeune padawan de l’écosystème: