Sortie au Lac Blanc avec Blogueurs d’Alsace

 blogueurs d'alsace

J’ai découvert blogueurs d’Alsace un peu par hasard, sur Facebook,  et j’ai trouvé le concept de réunir les blogueurs de la région comme un super projet. J’ai de suite voulu voir ce qu’il s’y passait. Et si je pouvais rencontrer d’autres personnes ayant pour passion l’écriture d’articles et l’étalage de leur vie mwhahaha.

Lorsque Mathieu nous a proposé une sortie surprise samedi 21/01, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai trouvé ça génial, combo surprise + blogueurs en furie, j’adhère, j’adore.

Le programme était simple:

10h15 rdv pour les Strasbourgeois au parking des cars de la place de l’étoile. Nous avons pris un moov’in bus, avec chauffeur surexcité et au taquet, et petit confort tranquilou bilou. Je vous invite bien sûr à découvrir l’offre de Moov’in Bus, qui propose entre autres des City Break + Shopping à Milan…#LeRêve

moovinbus

Arrivée au parking, je rencontre déjà deux super blogueuses, Mathilde de chamallow addict et Julie de JuLifeStyle (JLS). Et bien sûr, une des membres du staff de blogueurs d’Alsace, la jolie Anne-Sophie et son bidon tout rond.

A bord du bus, on rencontre aussi Lucie du blog lifestyle Miss Elka.

10h30 départ, on ne sait toujours pas où on va, mais pour le moment on rejoint les colmariens de l’autre côté de la frontière, dans un royaume peuplé de gens étranges (nous allons vers le haut-rhin donc).11h15, nous sommes envahis, le bus est pris d’assaut par ces blogueurs d’ailleurs. Hihii. On nous annonce enfin que nous allons…au Lac Blanc, mais avant cela, ce sera pause déjeuner chez Bestheim,  un caviste très réputé, et dont le vin effervescent est reconnu comme étant le meilleur du monde. Joie de la découverte gustative, on comprend tout de suite pourquoi il a été élu comme tel! Après une visite secrète de la cave (secret secret, ni photo, ni photo au secours le sacrifice pour un blogueur privé de clichés), nous sommes royalement invités à déguster notre repas, un buffet de chez Poulaillon, tout est super bon, on discute de plus en plus entre blogueurs-euses, et oui, le blogueur est bavard.

14h30 On remonte dans le bus, avec déjà du retard bien sûr mais il faut savoir se faire désirer, nous allons en direction du lac blanc, où nous serons divisés en deux groupes: les skieurs et les raquetteurs (gniii). Autrement dit, respectivement ceux qui se la coulent douce et les acharnés du sport.

Et ça chausse, et ça enfile sa combinaison, et ça regrette ses Moon Boots…nous partons tous, avec notre motivation et notre surexcitation greffés sur le visage.

Les pistes sont pleines, les remontées attrapent les férus de la glisse par rangées de 6, et tout ce beau monde est déposé au sommet pour commencer à dévaler les pistes.

Je pars avec le groupe des raquettistes, après un briefing du guide (on ne caresse pas l’ours même s’il a l’air gentil apparemment), qui nous explique que nous allons partir à la recherche de traces d’animaux dans la neige.

La balade est très ludique, même si clairement moi j’en ch*e dans la neige, faut dire, j’ai beau être née en novembre, c’est pas mon élément! Et la neige pourra confirmer. Bref, la balade peut être réalisée en famille, les enfants s’éclateront à deviner à quel animal appartient telle ou telle trace, et avec un peu de chance (nous on en a eu), pourront apercevoir un lièvre ou un chevreuil. Si ça c’est pas la classe.

19H Nous avons eu le droit à un petit bonus, arrivés en haut du sommet, nous avons « dégusté » un vin chaud délicieux, cadeau du guide. Il était chouette hein? C’était le réconfort avant l’effort suprême. La descente. En enfer. Nan je plaisante.

Je vous épargne la fin de notre périple, en gros on a dû redescendre la piste en rackets alors que c’était pas vraiment prévu comme ça. Mais peu importe, on a bien ri et papoté, pendant que je m’étalais de tout mon long en perdant une raquette (évidemment sinon c’est pas drôle).

Nous avons été bien récompensés tout de même, puisque nous avons été accueillis par l’Auberge du Vallon, un joli établissement au pied des pistes, très typique des auberges de montagne, où on adore se réchauffer après une journée de ski (ou de raquettes donc pour les 2 du fond).

Nous avons eu un succulent Mont d’Or (tu sais le gros fromage à se partager à la cuillère, à étaler sur une pomme de terre et de la charcuterie…mmmmhh), puis un dessert au choix (tartes, mousses, gâteaux…le choix y était). Nous avons encore passé un super moment à se raconter nos aventures de blogueurs / blogueuses, à échanger nos bons tuyaux et surtout à prendre du plaisir à nous découvrir. Et pour ça je remercie KDFA et Mathieu, qui ont été de vrais bons organisateurs! Je repartirai avec plaisir avec eux et l’équipe de blogueurs que nous étions.

22h retour en Moovin’ bus, toujours aussi chouette mais avec des passagers rincés de leur journée 😉

N’hésitez pas à aller faire un tour sur la page du Lac Blanc, c’est pas parce que c’est quasi l’été que c’est fermé, au contraire, plein d’activités au frais sont prévues, randonnées, vtt et tutti quanti ALLEZ VOIR LA PAGE J’AI DIT 🙂 Et au moins à la montagne on respire 😉

Belle journée Bande de Crapules!

Marine, qui n’aime quand même toujours pas la neige…

PS: je n’ai pas mentionné tous les blogs des blogueurs présents, si jamais tu es un blogueur / une blogueuse qui y a participé, n’hésites pas à te rajouter en commentaire!

* Journée découverte offerte de A à Z par les prestataires et les 2 fantastiques, Mathieu et Kdfa. Merciiiii

Made in Alsace: Aux Délices de Marie

On continue la saga avec la jolie Marie, qui a crée sa boîte après un parcours varié. Une boîte de miam-miam:

image

Nous avons réalisé une interview afin de vous donner le maximum d’informations. En avant les studios!

Marie, peux-tu te présenter et nous présenter ton concept?

Je m’appelle Marie Giovanella, j’ai 27 ans et je vis sur Lipsheim. Je suis une passionnée de cuisine, de sports et de cinéma. Je pratique le volleyball et le tennis de table en club loisir et je suis vice présidente de l’association Multisport de Lipsheim. J’ai un baccalauréat général section littéraire. Puis je me suis lancée, sans savoir vraiment ce que je voulais faire comme métier, dans une licence de Langues Étrangères Appliquées à Strasbourg mais cela ne me plaisait pas et le climat de grèves sociales n’a pas aidé. J’ai donc bifurqué vers une licence de Langues & Interculturalité cursus Mediteranneen ( espagnol, italien et portugais) que j’ai soldé par des stages dans des hôtels en Italie (Cervia) et en Espagnol (Murcia) qui m’ont beaucoup plu. De suite j’ai enchaîné avec un emploi au Campanile de Lingolsheim pendant six mois puis 2 ans à l’hôtel A la Cour d’Alsace à Obernai.

Tout en travaillant j’ai toujours nourri une forte envie de créer mon entreprise de restauration, car souvent je suis déçue dans les restaurants et surtout avec les desserts qui sont souvent bâclés par les restaurateurs puisqu’ils ne sont pas forcément fais maison. Dommage !
D’abord avec une amie nous étions déterminées à monter notre food truck (camion ambulant) avec un concept novateur de restauration rapide mais saine et colorée pour contrecarrer les foods trucks de pizza ou de frites. Nous avons eu tellement de mal à obtenir des autorisations que ce projet n’a pas eu lieu. Mais je n’ai pas lâché l’idée de lancer mon entreprise car je pense qu’il y a vraiment un truc à faire. J’ai donc depuis janvier 2015 crée mon entreprise de service de livraison de repas aux entreprises et aux particuliers.

Détaille-nous le service que tu proposes:

Il s’agit donc d’un service où les salariés ou les particuliers commandent par mail ou par téléphone et je leur livre sur le lieu de leur choix leur commande. Ce sont des plats (entree, plat, dessert) que je concocte moi-même dans mon local-laboratoire à Lingolsheim avec des matières premières issues de la production locale (les fruits & les légumes proviennent des Jardins de la Montagne Verte, le pain de la Boulangerie Didier à Lipsheim …) toutes les semaines ce sont des menus différents, s’inspirant de la saisonnalité des produits qui me tient énormément à cœur.

Quand est née ton idée?

Depuis plusieurs années je nourris cette volonté de créer mon entreprise mais je ne voulais pas le faire n’importe comment, j’ai pris le temps de faire des formations auprès de la Chambre des Métiers d’Alsace ou meme à l’Atelier des Chefs à Paris avec une formation vraiment accès sur la restauration-snacking en 2014.

Qu’est-ce qui te différencie de tes concurrents?

J’utilise des produits locaux pour répondre à la volonté grandissante de savoir ce que l’on consomme, je propose un service de livraison directement chez soi ou sur son lieu de travail pour un gain de temps pour les gens qui n’ont que très peu de temps libre avant de reprendre le travail. Offrir aux gens la possibilité d’avoir une nourriture plus saine, colorée et gourmande est mon but. Je propose également un service de traiteur pour des occasions particulières, fêtes de famille, anniversaire, etc sur demande.

N’hésitez pas à la contacter pour toute demande, retrouvez Marie sur http://www.auxdelicesdemarie.com ou likez sa page Facebook Aux Délices de Marie, où vous trouverez les menus de la semaine!

Bon appétit!