Ma vie de rêve 

Ça fait un moment que je n’avais pas écrit mais je ne trouvais pas le sujet. Ni les mots. Je n’avais même pas ressenti le besoin de le faire. J’ai ouvert ce blog pour plein de raisons mais aucune ne m’avait convaincue d’écrire depuis ces dernières semaines.

Je ne suis pas quelqu’un de triste, qui ressasse et ne fait que conserver les faits du passé. J’en parle là puis j’en parlerai plus.

Ma vie de reve, Je l’imaginais avec lui. J’ai fait en sorte d’être le contraire de mes parents parce que je ne voulais pas leur ressembler. Ça peut paraître dur écrit comme ça, mais si je le disais à haute voix ça paraîtrait moins cruel. C’est comme ça, je ne m’en cache pas. Une famille recomposée, ça ne m’a jamais attirée. Moi je voulais une famille unie. Un homme + une femme au départ. Savoir que l’un peut compter sur l’autre n’importe quand. Être un couple du tonnerre. Faire des projets. Les réaliser. En être fier. Plutôt banal comme principe, mais en traversant les mois, les années, on se rend compte de combien la chose est compliquée. Les petits bâtons dans les petites roues qui font chavirer le carrosse chaque jour un peu plus. On traverse les crises mais elles restent en permanence ancrées au dessus de nos têtes et ternissent un peu plus notre relation. Sans qu’on s’en aperçoive. On s’aime moins.

J’avais de l’espoir. Les épreuves que nous affrontions étaient des barreaux d’échelle à monter pour moi. C’était des mers à boire pour toi. Mais je ne le voyais pas. Moi je voyais le bout. L’issue. On a tout fait dans l’ordre, toutes les étapes qu’on devait faire on les a faites, hormis le mariage, et encore, on aurait dû le faire aussi mais tu y a renoncé après avoir avalé la tasse une fois de trop. De toute façon on était plus-que-mariés puisqu’on avait 2 merveilleux, magnifiques enfants. Une épreuve de plus pour toi, un espoir en plus pour moi.
On n’a jamais vraiment vu la vie de la même manière. Mais ça quand on aime on ne fait pas attention. On prend pour des détails ce qui est primordial.

Ma vie idéale était une vie passée à tes côtés. Tous tes cotés. Même ceux que je n’aimais pas.

On se connaît depuis trop jeunes. Par coeur. Ton humour, ta façon de me rassurer.

On dit que quand on se sépare notre regard sur la relation change, on oublie les mauvais moments.

Je n’oublie rien. Je les connais les mauvais moments, c’était toujours les mêmes. On sait très bien pourquoi on en est arrivé là. Ça se voyait depuis le début qu’on en arriverait là. Mais quand t’es bercée d’illusion à quoi tu peux te rattacher quand tu ouvres les yeux?

Jamais je n’aurai pensé que ça se finirait ainsi. Des façons de se quitter y’en a des milliers. On savait comment être ensemble, t’aurais au moins pu faire semblant se savoir comment t’aurais dû me quitter.

Ma vie idéale n’existe plus parce qu’elle ne pouvait être qu’avec toi.

Mais ça c’était le moi d’avant. Maintenant je recompose ma vie idéale et j’attends de voir ce que la vie me réserve. C’est sûrement mieux que de vouloir à tout prix diriger son avenir, parce que ça donne l’illusion qu’on le maitrise.

La vraie vie c’est la surprise. On ne peut pas idéaliser ça. Bien sûr on a des idées. On essaye de tendre vers le modèle dont on rêve.

Sauf que la vie prévoit d’autres choses. Et meme si parfois on regarde loin loin, on ne voit rien. A ce moment là, on sort de sa zone de confort, On s’envoit des mojitos jusqu’à ce qu’on n’arrive plus à prononcer « mojito ». Et on vit.

Je ne me suis jamais sentie aussi bien quelque part que chez moi. Chaque chose ici, je l’ai voulue. Chaque détail de ma déco donne une info sur moi. La peinture pas finie, c’est mon côté « je commence plein de choses mais j’en fini que certaines ». Chaque objet a été choisi et longuement réfléchi. En même temps je veux tout donc ça n’est pas bien difficile.

Je n’ai PERSONNE pour me dire que c’était pas le moment d’acheter ci ou ça. Personne avec qui argumenter si je veux telle couleur dans le salon. C’est moi qui décide et je n’ai besoin de personne. Sauf si je demande. Sinon je suis seule. Et ça c’est quand même vachement chouette.

Mes Crapules m’ont permis d’avancer plus vite que je ne l’aurais fait si elles n’avaient pas été là. Mais dans tous les cas j’aurais avancé. Parce que personne n’a le droit de faire ralentir quelqu’un à cause des décisions qu’il prend. Parce qu’au fond on est seul. Ça pourrait être terrible de se dire ça si on ne sait pas avancer seul dans sa vie. Mais si on se dit que personne n’a le droit de nous faire nous sentir mal, de nous rendre malade, ben on passe au niveau 5 de la force rouge de Star Wars.

Avancer dans la vie, c’est encore ce qu’on peut le mieux réussir.

Un an que j’ai commencé cet article et que je ne l’avais jamais publié. J’aurais voulu changer 2-3 phrases, ajouter des idées. Dire qu’aujourd’hui je me sens toujours super bien seule et que notre trio aux Crapules et moi fonctionne à merveille. Mais finalement je vais le laisser comme ça car il dévoile juste ce qu’il faut de ma vie de maman solo. Le côté sympa et positif. Ce que je garde.

La meuf qui se la pète d’être seule 🤣

Publicités

2 réflexions sur “Ma vie de rêve 

  1. t’as tout dit! mieux vaut être seule que mal accompagnée et comme d’habitude t’as su rebondir! Je kiffe cette notion de liberté qui s’installe une fois que le chagrin est passé, j’ai au final adoré ces moments!

    Aimé par 1 personne

  2. Vivre pour soi
    Prendre du temps
    Être amoureux c est chouette mais ce n est pas une finalité, tu es assez jeune et jolie, tu n auras pas de mal à retrouver quelqu’un mais je te conseille pendant trrrrres longtemps le chacun chez soi! Et vis les bons moments et laisse toi tjr des soirées, des weekd rien que a toi Ou avec tes enfants, tu n en seras qu apaiser.
    Si un homme te reproche ton jardin secret , c est que ce n est pas le bon. J ai refait ma vie 3 fois, j ai 40ans et bien, au jour d aujourd’hui je regrette de ne pas avoir eu d abord ce mode de vie, ça apporte du mystère, de la joie de se retrouver et…la liberté ! Bonne continuation et apprends à vivre pour toi, ce n est pas être égoïste ! Crois moi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s