Téléphone maison

Bon le téléphone, je l’ai eu à Noël.
Pour ce qui est de la maison, on a d’abord attendu de vendre notre appart pour vraiment chercher, et pas seulement baver sur « le bon coin ».

C’est donc avec réelle frénésie et enthousiasme que, suite à l’offre d’achat que nous recevions le jour de notre anniversaire (11 ans…bientôt notre couple passe le brevet), nous scrutions et analysions toutes les annonces afin de trouver Ze maison.

Un jardin, un garage, et au milieu une petite maison svp. Sans sucre.

La maison de nos rêves? Entre 120 et 150 m2, un jardin assez grand pour mettre du bordel des jeux enfants et pourquoi pas une piscine pour les 2 mois où il fait beau en Alsace huuum. Au moins 3 chambres et une en bonus pour la transformer en salle de jeux. Un grand salon histoire de changer de nos 20m2 actuels. Une cuisine ouverte ou semi-ouverte histoire de quand même pouvoir laisser déborder l’évier de vaisselle sale sans que nos invités ne s’en aperçoivent. Une baignoire!!! Ouiiiii!!! Une baignoire que diantre!!! J’en peux plus de la petite baignoire en plastique au milieu de notre unique douche JAMAIS plus jamais « gnagna on met juste une douche ça nous suffit » qu’on disait en arrivant dans l’appart. Tssss. Qu’est ce qu’on était jeunes et sans enfants…

Bref, une demande simple et pas biscornue. Pas comme nous quoi. Exactement ce qu’il nous fallait.

Puis un jour
Cette annonce, je l’avais déjà repérée depuis plusieurs jours. Mais je ne sais pas. Pas d’attirance réelle immédiate. Donc on continue on cherche.

Mais bon quand même…cette cuisine rouge me fait de l’oeil.

Hop, on visite. Enfin, je visite durant mon jour de congé. Et là, gros coup de coeur. Énorme surprise pour ma part car je ne m’y attendais pas, de l’extérieur, rien d’attirant. Un jardin en friche mais grand, on peut garer deux voitures en enfilade avant de tomber sur un garage mais un morceau de terrain longeant la maison voisine appartient au voisin…mouais.

Et pourtant, je rentre et je me sens chez moi. La bûche qui finit de brûler dans le poêle à bois diffuse une chaleur enveloppante et rassurante. Je vois mes Crapules courir dans le grand hall qui regroupe une entrée ouverte sur le salon et la salle à manger, la cuisine et un bureau. Parfait pour la salle de jeux des petits. Une buanderie/cellier pour finir l’étage du bas et je me vois déjà attribuer chaque pièce à une future scène de vie. Genre moi qui gueule conte le chat qui vient de renverser les croquettes. Ceci n’est qu’un exemple bien sûr.
A l’étage, 4 chambres youhouuu. Une salle de bain avec la fameuse baignoire et une douche.

Je signe où?

Ah oui, faut convaincre le papa des Deux Crapules aussi, j’oubliais.
Pas eu besoin de beaucoup d’arguments, il visite deux jours après moi et…Même coup de coeur. Moi qui pensais que son avis écraserait mon étincelle, voilà qu’il est autant voire plus emballé que moi!

Notre offre à été acceptée rapidement, faut dire que le couple vendeur part en Auvergne ouvrir une maison d’hôtes. Ils sont donc assez pressés de donner leurs clés.

Au final, j’ai eu un sacré vertige lorsque j’ai vu défilé le planning visite – contre visite – offre – acceptation: 5 jours. En 5 jours, on est passés de futurs locataires à durée indéterminée à futurs propriétaires d’une maison avec jardin orné de pommiers / mirabellier / cerisier et à 50 mètres de l’école maternelle…

Vertige. Panique. Puis retour à la raison. La maison est un coup de coeur, mais elle nous prend tout notre budget rien qu’à l’achat. Il faut encore faire la façade, le parquet dans le salon/salle à manger, le jardin est en friche et ya pas de clôtures extérieures. Ah! Et ya pas de volets. Rien que ça…

Le coup de coeur a quand même pris le dessus. Géographiquement, la situation est idéale. Je suis à 5 minutes du boulot. Le papa pas beaucoup plus loin que là où nous sommes actuellement. On reste autour de Strasbourg. Moi qui pensais que nous devrions partir loin au vu de notre budget, il est vrai que là, c’est un point bonus qui penche dans la balance.

Voici les raisons de mon absence.
image

On a signé du compromis et inscrit de la Crapule à l’école. Maintenant que je savais enfin où je pouvais inscrire Maxi Crapule, ni une ni deux, le voilà inscrit à la prochaine rentrée dans notre futur village. Mini Crapulette a une place assurée en crèche, et même si c’est un budget, ce sera seulement pour un an. On mangera plus. Pas besoin. 🙂

Je leur parle déjà du déménagement. Ils sont d’ailleurs venus samedi dernier lors de notre troisième visite avec les parents du papa. Qui ont adoré la maison soit dit en passant. Les petits avaient l’air à l’aise. Je ne me fais pas trop de soucis à ce niveau là, les enfants s’habituent vite au changement en général. Puis je les fais participer. Ça me fait de la main d’oeuvre pour remplir les cartons Gniark Gniark. Puis faut bien qu’ils se musclent lorsqu’il faudra descendre leurs lits et leur commode. 4 petits bras valent bien 2 grands. Rhô ça va!! Si on peut plus plaisanter…

Et de ton côté, tu as des projets de changement / d’achat / de nouvelles aventures?

Dis moi tout!!!

Publicités

4 réflexions sur “Téléphone maison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s