Happy Birthday to me

Chaque année, c’est la même chose. On me demande ce que je veux pour mon anniversaire. Alors comme je suis une fille qui ne sait jamais ce qu’elle veut, je réponds que tout me ferait plaisir.

Tout.

Et cette année, cette réponse prend réellement tout son sens.

Parce que je n’ai besoin de rien. J’ai déjà tout. Tout ce dont je rêvais d’avoir quand je me projettais, plus jeune, à l’âge que j’ai aujourd’hui. Cet âge qui me semblait loin. Qui me paraissait être le côté des « vieux ». Mais qui ne me faisait pas peur non plus. Quand même. M’en faut plus.

Aujourd’hui, j’ai regardé autour de moi. J’ai tout analysé. Et je me suis dit que j’avais vraiment de la chance. Mon salon n’est pas rangé, mon panier à linge déborde, le lit n’est pas encore fait, je suis en retard pour préparer à manger, il faut que je vide le lave-vaisselle.

Mais en fait on s’en fout. Parce que tout ça peut attendre. Aujourd’hui j’ai 29 ans. 29 ans le 29 novembre. Mon chiffre porte bonheur se colle à moi comme un chewing-gum sous la semelle. Serait-ce le signe d’une année de changements? Je l’espère! Parce que 2015 a été aussi terrifiante qu’une mamie à sa fenêtre dans un village un dimanche soir. Brrrrr…il est temps de passer à une année plus belle, plus heureuse.

Et je sais que les belles années sont devant moi. Mes Crapules me rendent meilleure, au top du top, 5 étoiles au guide de la Crapule, j’achèèète.

Il faut parfois se poser et profiter de ce que l’on a. On se balade au marché de Noël et on se dit qu’à tout instant un être inhumain peut décider du tournant que va prendre ta vie. On observe, on traque. On scrute, on tourne la tête. Puis on se dit qu’il faut profiter. Qu’on doit s’émerveiller des moments passés ensemble, rigoler comme des ânes pour des conneries, faire des selfies pour graver à jamais nos visages souriants bêtements devant les illuminations de Noël. Parce que chaque jour doit être aussi magique qu’à cette période.

Bon si je vous soûle avec ma philosophie de pré-trentenaire, tapez dans vos mains et faites deux tours sur vous-même parce que j’suis pas prête de m’arrêter là 😂

Et sinon, voici les jolis cadeaux que j’ai reçus à l’occasion de mon anniversaire surprise d’hier soir (je ne m’y habituerai jamais, pourtant tous les ans c’est à la même date)

image

Un merveilleux sac Topshop avec sa pochette étoiles trop belle, un bon cadeau pour un spa au top et un Ipad! 😍


image

Un Maxi Crapule et une Mini Crapulette qui ont bravé le froid pour admirer les décos de Noël 😍😍

Publicités

L’oeuf Giotto bèbè {test et avis}

L’autre jour, je suis tombée sur un site super sympa, alors que je cherchais des feutres pour ma Maxi Crapule, dont l’âme d’artiste est en pleine expansion.

« essin maman »

Je recherchais quelque chose d’ultra lavable, autant allier l’utile à l’agréable…Et « poum paboum » comme dirait Mini Crapulette. Me voici sur le site de Giotto be-bè. Ce qui est marrant, c’est que le be-bè signifie à la fois « bébé » et le bêlement du mouton, mascotte du site.

giotto bebe

Giotto be-bè est une des marques qui fait partie du gros groupe Fila Omyacolor. On ne va pas rentrer dans les détails, mais ça envoie de la couleur! On y trouve de tout: feutres, crayons, stylos, pâte à modeler… »allès » comme on dit en Alsace.

J’ai eu la chance de recevoir le produit de mon choix, et j’avoue avoir rapidement flashé sur cette petite exclusivité qui convenait tant à ma 11 mois qu’à mon 25 mois: le giotto be-bè egg.

Maxi Crapule s’est eclaté à dessiner avec ce qui ressemble fortement à une souris d’ordinateur (plus qu’à un oeuf d’ailleurs), et Mini Crapulette a observé l’objet d’un oeil interrogateur. Puis ils ont dessiné SUR l’oeuf…Des artistes en herbe je vous dis!

Grâce à cet accessoire, ils apprennent à contrôler leurs mouvements, et à suivre la trace qu’ils laissent sur la feuille. Ils adorent tourner et retourner, jusqu’à arriver seul à insérer le feutre dans le petit trou au niveau du haut de l’oeuf. C’est top, ils l’ont tous les jours dans la main, puisqu’ils projettent sûrement d’ouvrir une galerie d’art d’ici 2 mois (au vu du nombre de dessins que je récolte).

Par rapport aux feutres, effectivement, ils sont ultra lavables, les tâches partent à 30° en machine, et un simple essuyage au gant de toilette permet d’enlever les tâches sur le visage de mes Crapules (ils se dessinent sur le visage oui, chacun ses expériences). Sur les meubles noirs laqués, ça part aussi (rien à ajouter).

Conclusion:

Nous sommes pleinement satisfaits de cette acquisition!

 

Les sucettes Badabulle testées par Maxi Crapule { concours }

Ma maman elle a reçu un cadeau pour moi, j’ai cru que c’était encore mon anniversaire! Mais en fait, lorsqu’elle a ouvert le paquet contenant ma surprise, elle était euphorique et j’ai pas compris ce qu’elle a dit, ça ressemblait à ça:

wouaaaaahhhh trop bien!! On a reçu des tétouillettes trop chouettes!! J’suis trop contente d’être ambassadrice Badabulle on va pouvoir tester plein de jolies choses et on est déjà hyper gâtés blablabla

Alors me demande pas ce que c’est « bassadrice » mais ça doit être un mot que maman ne veut pas que je répète. Je crois. En tout cas j’ai retenu « tétouillettes » et ça, ça me plaît. J’aime bien tétouiller, ça me calme et parfois je m’endors sans m’en apercevoir. En plus il paraît qu’on devait changer les miennes pour passer à la taille au-dessus, donc ça tombe parfaitement bien.

image

Quand maman m’a enfin donné ma nouvelle tétouillette, après l’avoir observée sous toutes les coutures, j’ai remarqué un truc: c’était pas comme d’habitude. Et là, maman m’a expliqué: cette tétine est réversible. Je peux la mettre à l’endroit, à l’envers, elle a la même forme des deux côtés! Bon moi ça me fait ni chaud ni froid, mes tétouillettes pas réversibles, je les mets aussi à l’envers. J’suis un orignal moi. Maman le dit souvent en plus.

image

Et donc j’ai testé, tétouillé, mastiqué, et j’en suis arrivé à la conclusion suivante: c’est vraiment génial le tétouillage. Finalement, moi qui ne jurais que par les physios, je dois dire que les réversibles me conviennent aussi. Je ne suis pas difficile.

Ma sœur elle, elle s’en fout royal d’une tétouillette et même un doudou elle en veut pas. Parfois elle me pique les miens pour m’embêter alors je dis « hééé » et elle me les rend. Nan mais! On me la fait pas à moi!

En tout cas, on aurait pu jouer tous les deux aux mannequins pour la pub Badabulle:
image

Elle est trop craquante! Ils ressemblent à mes potes de la crèche.

En résumé:

* on adore les couleurs super fraîches et pleines de peps de ces sucettes

* on aime la possibilité de choisir entre physio et réversible

* on est contents de pouvoir les trouver en grandes et moyennes surfaces

* disponible en 3 tailles: 0 – 6 mois / 6 – 12 mois / 12 – 36 mois – elle s’adapte à la bouche des tout-petits.

* la 12 – 36 mois est rainurée et renforcée pour résister aux petites dents de bébé

* la collerette est ergonomique, avec aérations et texture très douce pour le confort de bébé

Perso, j’attache ma tétouillette à mon doudou la nuit pour ne pas la perdre!

image

J'suis un Bad'addict aussi!

J’ai une surprise pour toi: tu vas pouvoir gagner des tétouillettes toi aussi! Et même que je choisirai 3 gagnants, oui oui! Si c’est pas trop la classe ça…

Pour participer:

– aime la page de « la maman des deux crapules » sur Facebook

– aime la page de Badabulle sur Facebook

– partage le concours en mode public

Concours ouvert du mardi 10 novembre au samedi 21 novembre 2015 minuit 🙂 annonce des gagnants le 22!

image

C’est bien aussi si tu invites des amis à jouer, ou si tu danses la macaréna avec Winnie l’ourson. Mais t’es pas obligé.

Bonne chance Bande de Crapules

😈😈😈😈