Au bout du boulot

J-30!!

Haaaaaaaaa!!

Reprise du boulot. Après 2 ans. 2 ans durant lesquelles j’ai materné, donné la vie, deux fois, dorloté, cajolé, aimé, versé des larmes, pleuré de joie, ri aux éclats, entendu des premiers mots, vu des premiers pas, eu très peur des premières chutes…

Deux années aussi intenses que magiques. Mon rôle de maman. Le rôle que j’attendais tant. Le meilleur rôle.

Quand je suis partie, je ne m’attendais pas à cette déferlante d’émotions, ces montagnes russes de sentiments, ces sueurs froides…je ne partais pas accoucher, je partais me reposer, profiter de mes derniers moments avant bébé.

Pourtant…

Je suis partie le 9/10/2013 au bout du rouleau, traînant une grossesse pas simple tous les jours mais que je vivais bien quand même. La gygy avait eu raison de moi. « Faudrait songer à se reposer maintenant ».
J’ai perdu les eaux le 12. Accouché le 14. Vécu des choses terribles, des premiers instants fragiles et de la retenue, beaucoup de retenue. Rentrés le 8 novembre chez nous. Apprendre une nouvelle vie à trois. Ton premier Noël. Tes premiers sourires. Tes premiers kilos.

Puis une nouvelle nouvelle. Je vais déjà être re-maman. Va falloir emballer les émotions et les garder pour plus tard. On remonte dans le train en marche rapide. Mon second accouchement. Ma fille dans mes bras. Ma vie dans mes bras. La petite soeur. Ma deuz’. Notre vie à quatre.

Je le dis vite parce que je l’ai vécu de la même manière.

Mon poste. Ma chaise au bureau. Je l’ai quittée hier. J’y retourne dans 30 jours. 30 petits jours. Commencer une vie « classique ». Retourner bosser avec en tête mes deux amours, mes deux bonheurs, les petits êtres de ma vie. Ce ne sera plus jamais pareil.

Pourtant mes clients, mes collègues, mes supérieurs, eux, n’ont pas changé. Ce sont toujours les mêmes (pour la plupart). L’impression de revenir en arrière. Ca fait très bizarre.

Paraît que ça va me faire du bien. Peut-être. Ou peut-être pas.

Ce qui me ferait du bien ce serait d’être comme les Kardashians. Vivre sans se soucier de choses tellement futiles comme euh…ah oui tiens! Savoir si les courses sont faites? Si le prix de l’essence a augmenté? Si la machine à laver va encore tenir ce mois-ci?
Ce serait bien hein. Je vais aller parler à Kourtney. Elle a l’air sympa elle. Faut que je lui dise deux mots.

Remarque, les pauvres, elles ne savent même pas changer une couche, elles. Vive les nourrices!

Je vais reprendre à taux partiel (oui je passe du coq à l’âne très facilement, faudrait que je songe à en faire un métier), du coup j’aurai mon lundi de libre. Les joies du congé parental. Amen.

Je vais être comme tous ces gens qui vont bosser en attendant impatiemment le vendredi. A la différence que moi, le lundi ne me deprimera pas 😄

En fait je dois être faite à l’envers. Quand je vois toutes ces mamans qui me parlent de leur besoin de retrouver une vie sociale, la nécessité qu’elles ont de parler d’autre chose que de pipi-caca-couche-bobo. Attention je ne critique pas hein! Je dis juste que je ne pense pas comme ça en fait. Je n’arrive pas à me dire que ma vie d’avant est droit devant moi, et que je vais y replonger dans quelques jours. Mais bon, je vais m’y faire! J’espère que ça passera vite, et que ça me paraîtra normal rapidement.

Advienne que pourra! Boulot me voilà!

Publicités

2 réflexions sur “Au bout du boulot

  1. Pingback: Résumé de l’année 2015 | la maman des deux crapules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s