Une place au soleil

Je t’ai déjà dit que j’en avais ras le pompon? Nan? Bah j’te le dis! Nan mais zut flûte flex à la fin!!

Le monde de la blogosphère, y a 6 mois, je ne connaissais pas. Aujourd’hui je me rends compte à quel point il est similaire au monde du travail. À un monde du travail à 95% féminin.

Ouais la loose.

Parce que se tirer dans les pattes, les nanas, elles sont championnes.
Puis surtout respecter la loi du « premier arrivé »: j’étais là avant toi, va pas falloir que tu me marches sur les doigts-de-pieds-vernis.

Je ne pensais vraiment pas que ce serait comme ça.

Des blogueuses que je suivais avant d’être moi-même blogueuse, et qui se révèlent être de vrais requins. Plutôt que de s’entraider, créent des « clans » afin de bien montrer qui c’est le patron.

Clairement, j’ai dit stop. Je ne les suis plus. Je ne vais pas rentrer dans leur jeu que j’trouve tellement mesquin.

Sont-elles comme ça dans la vraie vie? J’en doute! Savent-elles comment je suis moi? À peine! Je ne montre que ce que je veux. Tout n’est qu’une question de choix de thèmes que l’on veut bien aborder, de photos que l’on veut bien montrer, de débats que l’on veut bien créer.

J’avais entendu un jour un chanteur très connu (tellement que je ne sais plus qui c’est) dire qu’on pouvait tous avoir notre place au soleil. (Khaled peut-être?)
Bon ok, il parlait du domaine de la chanson, mais ça peut clairement s’appliquer dans tous les domaines non?

Comment ça, je suis folle? Enfin je veux dire, oui je suis folle, mais je vois pas le rapport là.
Je suis surtout très naïve. Ça oui. J’ai toujours envie de croire qu’il y a des gens bons – beurre (Jean Legain, humoriste), et quand je m’aperçois que c’est l’jeu ma pauv’Lucette, trop tard pour moi. Je ne vois rien venir et baaam.

Heureusement, dans le monde virtuellement-réel des mamans blogueuses, y’en a des super chouettes que je sur-over-kiffe. Qui ne cherchent pas le débat à tout prix, pour s’en offusquer ensuite. Qui affichent clairement leur point de vue sans en dénigrer un autre. Oui oui, ça existe.
De Hysterikfamily à MamanYoupie en passant par HappyMother, Le Bizarre Bazar de Mamartizane ou Un Enième Blog de Maman…Des connus, des moins connus, peu importe! Elles font des articles de qualité, nous partagent des moments de vie, nous dévoilent des secrets de mamans, bref, tout ce qui fait que je les suis et que je continuerai à les suivre.

J’en ai un peu ras la casquette de voir s’étaler de faux-débats par-ci par-là, par des blogueuses « influentes » qui essayent simplement de rallier le plus grand nombre à leur cause.

Maintenant que je suis l’ennemi Numéro1 de la blogosphère maternelle, je vais aussi te dire que j’en ai ras-la-couche de passer pour celle que l’on peut berner sous pretexte que j’ai un tempérament « facile ». Je n’aime pas les conflits, fais toujours tout pour ne pas en créer, essaye de voir le truc positif même quand y’en a pas. Alors quand on me prend pour une Moldue (on sent la fille qui a grandit avec Harry, et pas celui du haricot), ça me brouille le cerveau, ça fait tchhh zboing pouffff. Après ça me gratte, je tourne trois fois sur moi-même et grrrr…ça m’énèèèèrve comme Helmut!!!

Bon voilà. Maintenant que les choses sont dites, pas forcément claires, mais pas grave, je me comprends, je tiens à dire qu’y a quand même une chose qui réunit TOUTES les blogueuses de la blogosphère du monde « www » et de l’univers des Bogdanov:

Le Mojito

Sur ce, belle soirée!

Les Contes de la Petite Boutique: livres personnalisés pour les Ptites Crapules

La lecture, avec mes Crapules, c’est pas encore évident.

Pour Maxi Crapule, 21 mois, il lui faut du rigide, de l’indestructible, et surtout du sonore. Parce qu’il adore entendre le bruit du « pin-pon » et du « miaou ». Pour Mini Crapulette, il lui faut plutôt du coloré et du « masticable ». Les livres de bain sont plutôt pratiques pour elle: hop en bouche, ni vu ni connu, pas de morceau de papier au coin des lèvres.

J’ai repensé il y a peu à un cadeau d’anniversaire que j’avais reçu par ma mère quand j’étais plus jeune, qui s’appelait « La Princesse aux Grands Pieds ». J’en étais l’héroïne, et au fil des pages, d’autres personnages, comme mon frère, mon cousin et mon chat apparaissaient! C’était génial et ce cadeau m’a vraiment marquée, la petite fille que j’étais devenait héroïne d’un livre, la classe!

Je cherche depuis un moment un livre personnalisable pour Maxi Crapule, afin qu’il s’y intéresse de plus près. Et je suis tombée sur Les Contes de la Petite Boutique de la Rue D’en Face

les contes de la petite boutiqueLes illustrations sont douces, belles, enfantines. Le livre est adapté à l’âge de l’enfant et scindé en deux catégories:

– les 0-4 ans sous la catégorie « Les Petites Histoires de Mistigri ».

– les 5-10 ans sous la catégorie « Les Contes de la Petite Boutique »

Les histoires sont adaptées à l’âge de l’enfant, on trouvera dans la première catégorie des images simples, plus dans l’esprit BD. Dans la seconde catégorie, les enfants sont plongés au cœur d’une histoire qui va leur demander de la réflexion et du questionnement.

En allant sur le site des Contes de la Petite Boutique, tu vas pouvoir t’amuser à faire des essais avec le prénom de ta Crapule!

Le+: le coup de cœur du site s’appelle « Star My Name », eux aussi sont spécialisés dans la personnalisation, mais cette fois, côté musique! Tu vas pouvoir créer un album avec des titres pré-enregistrés, au nom de ton enfant! J’ai entendu la version avec le prénom de mon fils, et c’est vraiment très bien fait!

Les livres existent en format papier ou PDF. Encore une très bonne idée de la part des créatrices, Cécile et Julie!

Ce sont de très bonnes idées cadeau, n’hésites pas à y faire un tour.

Bonne découverte!

Psssst: en ce moment, ya un concours sur le blog de ma copinaute Happy Mother!

{Bon plan} Le programme de fidelité Hi Mums

Entre mon 21 mois et ma 7 mois, je passe ma vie à la pharmacie. D’ailleurs, je suis très connue quand j’y vais. Ils m’appellent presque par mon prénom. Le patron me kiffe parce que je lui fais régulièrement son chiffre d’affaires.

Alors quand je tombe sur un programme qui récompense mes heures passées là-bas, je dis « chouette »!. Ouais, j’suis comme ça moi, j’aime les hiboux…:?

Le programme de fidélité Hi Mums est une superbe idée, je me demande même comment j’ai fait pour ne pas y penser avant.

HiMumsLe programme
Il s’agit en fait de:
– faire des achats à la pharmacie ou à la parapharmacie (merci à mon fils et son eczéma, la para, je connais aussi)
– de les déclarer sur le site Hi Mums
– et de cumuler des points, qui s’appellent des « papillons« , trop mignon-prout-arc-en-ciel-de-licorne 😍

Et si ce programme avait existé à la naissance de mon fils, j’en serais déjà à 12.000 papillons…M’enfin….

Ensuite, grâce à ces points, on peut choisir sur le site des cadeaux!
La classe non?

Les marques associées sont de très bonnes marques dans la puériculture, il y a « Luc et Léa », « Laino », « Moulin Roty »… Voici une sélection des cadeaux possibles en fonction du nombre de papillons obtenus:

Les produits que l’on peut déclarer sont des produits que tu as forcément acheté au moins une fois: des sérums physiologiques « Physiodose », des boissons « Physiolac », du Respi’bébé de « Le Comptoir Aroma » etc…

Tenté(e)? Tu n’as plus qu’à courir t’inscrire sur le site HiMums, ils ont aussi une page Facebook HiMums!

Belle découverte!

 

EDIT DU 25/07/2015: CONCOURS!

HiMums et moi-même allons te permettre de gagner trois codes cadeaux!
Cela veut dire qu’il y aura TROIS gagnant(e)s!

Pour ceci, il suffit de répondre à la question suivante en commentaire:

Pour l’achat d’un flacon de liniment Gilbert (480ml), combien de papillons peux-tu cumuler? Indice ici

En bonus, tu peux liker les pages de HiMums et la mienne, cela te donnera une chance de plus!

Fin du jeu le vendredi 31/07! J’annoncerai le nom des gagnant(e)s ci-dessous. Bonne chance Bande de Crapules!

 

 

 

Et les trois gagnantes sont:
Happy Mother
Lucille
Yonkova

Félicitations! Je me mets en relation avec HiMums et reviens vers vous très vite!

Merci à tous de votre participation!

Site coup de coeur: Bébé Shop {Cadeau Inside}

Hey coucou! Tu sais que je chine les sites internet qui déchirent, comme d’autres chinent en brocante. Et bien, viens voir le trésor sur lequel je suis tombée (aïe):

Le site est classé en plusieurs catégories liées à l’enfant, « le repas », « promenade », etc…Et on y retrouve de superbes marques à tout petit prix!

De plus, si tu habites près de Perpignan, saches que tu es un/une privilégié/e! Un magasin en dur existe là-bas! Va faire un tour, tu trouveras forcément quelque chose de pratique à un bon prix pour ta Crapule!

J’ai trouvé les sièges-autos des petits sur le site, hé bien, si j’avais su, j’y serais allée avant! Ils sont carrément moins chers que ceux que j’ai trouvé à l’époque…La marque Britax est une des plus sûres, très bien classée aux crash tests (va voir sur sécurange.fr). Alors si on peut avoir la sécurité à bas prix, je dis oui!!

En ce moment, c’est les soldes, raison de plus pour dénicher de la puériculture de qualité sans se ruiner.

Tu peux même y créer une liste de naissance.

Le cadeau! Le cadeau!

Le gentil vendeur de la boutique bébéshop me permet de te faire gagner un Bayi Bola, un collier de grossesse dont le pendentif aurait des vertus relaxantes pour le bébé in-utéro, qu’il pourra redécouvrir à sa naissance, ce qui le rassurera et l’apaisera. Tu le recevras avec ta première commande, il suffit juste de saisir le code promo BOLA072015, et hop!

J’attends de tes nouvelles si tu commandes sur le site, je veux tout savoir!!

L’écart d’âge idéal

Cet après-midi, alors qu’on vivait une journée de parents ordinaires, chez dez amis, à squatter profiter de leur jardin, une phrase a été lâchée:

L’écart d’âge idéal, c’est 4 ans.

Au moins c’est dit! Quelqu’un avait ENFIN la réponse à la question si importante que tous les parents se posent ,après la question « enfant unique, ou fratrie? ».
Merci.

Voilà mon article est terminé, je n’ai plus besoin de rien dire puisque la vérité vient d’être dite.

….

……

……..

Bon, aller, je me lance:

Euh hein quoi?

Dans la vraie vie, je n’ai pas eu le temps de discuter et d’argumenter plus que ça car j’étais en train d’amuser ma Mini Crapulette tout en demandant à Maxi Crapule de ne pas se noyer dans la petite piscine.

Mais j’aurais évidemment aimé débattre.
Parce que chaque maman a sa propre expérience de l’écart d’âge. Selon l’écart d’âge de son enfant.
Si on ne vit pas la situation, comment peut-on savoir ce qui est mieux?

Moi par exemple, jamais je n’aurai imaginé faire des enfants aussi rapprochés.

Et pourtant…

Je peux dire que ce petit écart, ces 13 mois et 22 jours de différence que mes Crapules ont, ben, il est très bien. Il est comme le petit écart entre les dents de Yannick Noah. Il veut dire bonheur.

Il n’était pas prévu, mais faut croire que parfois, la vie sait mieux que toi ce dont tu peux être capable.
Je suis très heureuse de pouvoir chanter des comptines à mes deux bébés, car cela les intéresse encore tous les deux. Je tape dans mes mains et ils sont au taquet. Je chante comme une casserole et il danse, et elle bouge les bras. Je les chatouille et on rigole tous les trois. On passe des moments comme une famille de jumeaux. Je suppose, parce que ça, je ne peux pas en témoigner.
Je n’ai pas besoin d’adapter les activités, ils peuvent jouer ensemble sans problème, ils se disputent les mêmes jeux.

Comme toi, qui a deux enfants avec 4 ans de différence. Bah alors!

L’écart d’âge est un sujet toujours très délicat, car il nous ramène à notre situation, peut-être même à celle que nous avons vécue en tant que « soeur de ».
J’ai 5 ans d’écart avec mes deux soeurs, et 11 ans d’écart avec mon frère. Et je ne suis proche d’aucun. Proche, dans le sens très liée, ou hyper fraternelle. Je suis plus proche de certaines amies que de mes soeurs.
J’aime la relation que j’ai avec mes soeurs. Bien sûr que je les aime. Mais 5 ans ça fait beaucoup quand même. Sans parler de tout ce qui a pu nous séparer (ne pas avoir vécu ensemble, du moins pas longtemps, ne plus habiter au même endroit, etc…)
Pour mon frère, 11 ans d’écart, j’étais sa seconde maman quand il est né. Mais la vie a fait qu’on ne s’est plus vus assez régulièrement. Et un jeudi, vers 15h, il a eu 17 ans. Pfiou. Ca passe trop vite. Et les liens n’ont pas eu le temps de se faire, du moins de se pérenniser.

Les fratries, c’est pas évident. Que l’on ait 1 an d’écart ou 10. En tant que maman, avec le recul, je sais que 13 mois et 22 jours, c’est vraiment parfait.
C’est petit et mignon comme moi. Ca fait du boulot mais ça passe très vite.

Certains arguments favorables à un écart plus grand sont le fait que numéro 1 puisse aider la maman avec numero 2. On mise sur l’autonomie du premier. Personnellement, c’est clair que changer les couches à la chaîne, c’est le rêve de personne. Mais quand il faut il faut. Idem pour l’alimentation, l’acquisition de la marche etc…
Puis l’autonomie arrive de toute façon trop vite.
Aujourd’hui je change des couches, demain ils ont leur bac.

L’écart d’âge idéal, c’est celui où la maman et le papa se sentent le mieux pour gérer. Peu importe le nombre de minutes/heures/mois qui séparent les enfants d’une même fratrie.
L’essentiel c’est le temps accordé à chacun. C’est leur montrer qu’on est là, disponibles pour eux.

image

Forever Together

Et toi, tu as des avis sur l’écart d’âge idéal? Ou une vérité absolue à nous faire partager? 😉