Mon super compagnon de cuisine: la bébé station de Badabulle

Quand on devient maman, plusieurs choix s’imposent à nous: allaitement vs biberon, couches lavables vs couches jetables, cododo vs chacun son lit, tétine ou pas tétine, dormir ou pas dormir (ah non! Celui-là ce n’est pas un choix!) petit pot vs fait maison.
Pour ce qui est des repas, cela met du temps à venir. La diversification ne commençant que vers 4 mois pour la plupart des bébés, tu as ce laps de temps pour voir venir cette question, et tu seras ravie car pour les autres dilemmes, en général, ça va toujours trop vite (même avec 9 mois de préparation soit dit en passant ^^)
Cependant, ayant bataillé plusieurs heures/jours/semaines sur les premiers choix, te voilà donc confrontée à l’alimentation de ton tout-petit. C’est souvent là que débarquent les super conseils de tous (même de ceux/celles à qui tu ne demandais pas conseil évidemment), et va falloir se dépatouiller entre sa bonne conscience, sa réelle motivation à faire la cuisine et le regard des autres.
Et va yen avoir du regard! Crois-moi!
Faut mettre les choses au clair rapidement: chacun ses choix! Tout est bon dans le cochon, les petits pots sont contrôlés, la qualité est primordiale et les fabriquants le savent, c’est limite aseptisé tout ça! Quant au fait maison, y’a pas à dire, au moins on est sûr de ce qu’il y a dedans. Ou pas. T’es sûr que ta carotte n’est pas bourrée de pesticides? Ou que ta courgette est sans OGM?
Bon.
Après tout ça, laisse moi te dire que j’ai fait, à mon avis, le meilleur choix: j’ai pas choisi. 🙂 Non, j’ai opté pour les deux.
D’ailleurs, attention anecdote, je tenais à faire moi-même la première purée de carotte à mes crapules. Hé bien, j’ai foiré de la même manière, pour les deux…ahhh on ne se refait pas! J’ai voulu les cuire à l’eau…Gourdasse! Moi qui n’ait aucune patience, les carottes n’étaient pas assez cuites, résultat, après être passées au « bras mixeur », ben les morceaux restent beaucoup trop gros pour un bébé…Faut du lisse, du facile à avaler, du « ça glisse tout seul »…
Pour réussir à obtenir cette texture, j’ai sorti mon accessoire magique, aux pouvoirs surnaturels, j’ai nommé la
Bébé Station de Badabulle.

image

Voici mon appareil à tout-faire. Là il est sur le point de cuire les jolies carottes découpées par moi myself!! Et cette fois-ci, elles ne seront pas loupées! Texture du tonnerre, Blédina peut aller se rhabiller.
Tu as donc à gauche, la partie pour mixer, à droite, la partie qui cuit les légumes. A noter que ce côté peut également servir de chauffe-biberon (il suffit de mettre la cloche (non pas moi) prévue à cet effet) et il est également possible de se procurer le cuiseur de féculent. D’ailleurs, j’ai tout ça, hé ouais la classe! La totale 🙂 Puis c’est toujours plus pratique d’avoir tout à portée de main.
En action, ça donne:
1/ Remplir le réservoir de la quantité nécessaire selon le légume à cuire (un tableau est donné, ainsi que quelques idées recette, le top du top quoi)

image

2/ Positionner le récupérateur de jus de cuisson (je t’ai dit, la classe ^^)

image

3/ Poser le panier à légumes

image

4/ Recouvrir le tout par la cloche hermétique

image

Puis appuyer sur le bouton qui fait démarrer le tout. Magie de folie, pas besoin de minuteur, l’appareil s’arrête tout seul. Compter un quart d’heure pour les légumes les plus longs à cuire.

Et en attendant, on peut continuer notre petite vie tranquillement, à gueuler sur le chat et à courir après maxi crapule pendant que mini hurle à la mort. Tranquille j’te dis.

Une fois la cuisson terminée, il faut transvaser le petit panier dans la partie mixeur. Une petite pincette est là pour protéger tes doigts de fée bien sûr.

image

image

Voilà pour ce qui est de la partie technique.
Tu peux acheter en option le cuiseur de riz, et les petits pots de conservation Badabulle.

image

Mon avis:

Points positifs:
– la facilité d’utilisation
– la rapidité de cuisson
– le design
– le prix

Points négatifs:
– le couteau qui sert de mixeur n’est pas assez aiguisé, il faut de ce fait « aider » l’appareil en mélangeant avec une cuillère pour que ça hache correctement
– cétout.
Oui je ne vois pas d’autres défauts!
La bébé station de Badabulle est complète, intuitive et serviable. Non, elle ne dit pas merci quand c’est prêt, mais elle te rend bien service et te fait gagner du temps.

Bref un bon achat à réaliser avant ou après la naissance de bébé crapule!

 

**CONCOURS**

Mon super partenaire Badabulle me permet aujourd’hui de te faire gagner une bébé station, pour que tu puisses devenir un vrai chef pour ta/tes Crapule/s!!

Pour jouer, il te suffit de répondre au questionnaire juste là:

Bada-chance!! 😉

Publicités

12 réflexions sur “Mon super compagnon de cuisine: la bébé station de Badabulle

  1. merci pour cet article, je pense que j’investirai dans un produit de ce type d’ici quelques mois…et la rapidité /facilité d’utilisation me plaisent bien vu que j’ai déjà du mal à trouver le temps de faire la cuisine pour nous..Pourtant c’est pas la volonté qui manque, mais le temps ! dur dur d’être une maman ! (et encore, je n’ai pas repris le boulot, qu’est ce que ça sera après !) Merci à la technologie d’inventer des machines qui simplifie la vie des mamans !

    Aimé par 1 personne

  2. Petite question… Je l’ai aussi mais l’eau déborde tout le temps… Une idée d ou ça peut venir? Et le joint élastique il est positionné ou chez vous?
    Le cuiseur à féculents j’ai essayé 1fois, ça a loupé, j’ai fait la cuisson à l’ancienne…. Faut croire que mon taux de patience était déjà épuisé ce jour là… Ou alors je ne suis vraiment pas douée!
    Perso je trouve qu’il ne mixe pas assez fin pour les 1ères purées et niveau quantité je suis limite depuis un moment avec mes jumelles…
    Mais comme c est un cadal je ne peux pas trop me plaindre hein.
    Sinon chez nous c’est fait maison (ou fait maman plutôt) en grande partie (papa est chef cuistot ce serait la honte si on confiait l éveil du goût aux industriels …) mais aussi des petits pots parfois pour que nos filles ne soient pas dépaysées et difficile plus tard (à la cantine!)

    J'aime

    • Haha « fait maman »!! Pas mal 😉 alors oui j’ai zappé lors des points négatifs, le fait que ça fuit pendant la cuisson…je crois que cela a été corrigé sur les nouveaux modèles! Pour le cuiseur à féculents, pas eu de soucis. Et pour les quantités, maintenant Maxi Crapule mange avec nous donc je ne m’en sers pas vraiment pour lui. Pour la texture, l’astuce est de rajouter beaucoup d’eau en + du jus de cuisson. Ca donne la même texture que Blédina 🙂

      J'aime

  3. Pingback: Résumé de l’année 2015 | la maman des deux crapules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s