Mon grand pa

Je suis désolée, je n’ai pas pu. Je n’ai pas pu lire les phrases que je devais à l’église. Trop de pleurs. Trop de larmes. Pourtant la joie de savoir que tu es en paix, que tu profites là haut avec tes amis, aurait dû me réchauffer le coeur. Mais non. Les larmes coulent seules. On se sent seul. Mais on se sent fort aussi. Fort d’avoir une famille unie et soudée dans cette épreuve. On se rappelera à jamais des bons moments que l’on a vécu grâce à toi. Je parlerai de toi à mes enfants. Je leur dirai qu’ils ont eu un merveilleux arrière grand-père. Qu’il a su m’apporter des valeurs que je veux leur transmettre aussi. Le sens de la famille, le devoir d’être là pour vous, l’honneur, la courtoisie, la bienveillance.
Il t’aurait trouvée belle, ma petite Lou. Il était déjà fier de toi, Sasha. Fier de ta resistance, de ton courage, de cette force de vivre que tu as. Au fond, tu lui ressembles.
Le temps a manqué. Il ne connaitra pas les suivants non plus. Mais les suivants entendront parler de toi. Oh oui alors ca je te le promets.
D’où que tu sois, saches que tu vivras à jamais dans nos coeurs. Garde nous une belle place près de toi. La tienne est dans nos mémoires.
Ta petite fille qui t’aime.

Publicités

Une réflexion sur “Mon grand pa

  1. Pingback: Résumé de l’année 2015 | la maman des deux crapules

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s